Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Flickr

Abonnés

De mes p'tites mains

De mes p'tites mains
Blog création à découvrir

Ils en parlent

vendredi 4 juillet 2014

Rayons Frais : Journée de mobilisation pour les intermittents

Jour de grève aujourd'hui au festival Rayons Frais. Comme elles l'avaient annoncées dans la semaine, la majorité des compagnies présentes sur le festival se sont mises en grève ce vendredi 04 juillet en répondant ainsi à l'appel national lancé par la coordination des intermittents contre l'accord Unedic du 22 mars dernier, entré en vigueur depuis mardi. 

A l'occasion de cette journée de contestation, un forum-débat également diffusé sur Radio Béton, s'est tenu à midi au square de la préfecture. Devant une assemblée de plus d'une centaine de personnes, composée majoritairement d'employés du spectacle, les intermittents se sont relayés à tour de rôle au micro pour expliquer leur lutte, pour lire des textes de soutien mais aussi pour réfléchir à d'autres moyens de peser sur le gouvernement... 

Débat en extérieur autour de la lutte des intermittents
Au cours de ce tour de parole, les intermittents ont une nouvelle fois rappelé qu'ils luttent pour défendre l'ensemble des droits sociaux, préférant ainsi évoquer la réalité des "intermittents de l'emploi" plutôt que du spectacle, afin d'appuyer leurs propos sur la normalisation des emplois précaires dans la société. Plusieurs d'entre eux ont évoqué un rejet des politiques d'austérité "qui ne reposent que sur les plus faibles". Les difficultés du milieu culturel n'ont pas été absentes pour autant des discussions : "le salaire annuel moyen d'un intermittent en France n'est que de 8500 euros" précisait l'un d'eux tandis qu'un autre évoquait "un mépris de la culture"

Croix blanche sur fond noir, le symbole de la colère des intermittents
Dans cette contestation, le patronat et le gouvernement sont les principales cibles des intermittents. Un gouvernement qui selon Phia Ménard de la compagnie Non Nova "ne regarde que les données qui proviennent du patronat au détriment de l'équité". Salariée permanente de sa compagnie, elle a rappelé également que ce combat était celui de l'équité et de la justice sociale : "Si on laisse le gouvernement aller dans cette direction, autant retirer tout de suite le mot Egalité de tous nos monuments républicains"

Intermittents devant le siège du Medef Touraine
Dans l'après-midi, une centaine d'intermittents en grève se sont dirigés en cortège en direction du Medef Touraine. Après s'être posés devant le siège du syndicat patronal, ils ont finalement réussi à entrer dans la cour. 

Intermittents dans la cour du Medef Touraine
Après avoir eu Claude Paris (le président du Medef Touraine) au téléphone en convenant d'une éventuelle rencontre en fin d'après midi, les intermittents sont repartis manifester dans les rues de Tours. 


D'autres photos sont à retrouver sur l'album dédié à Rayons Frais

0 commentaires

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Stats