Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Flickr

Abonnés

De mes p'tites mains

De mes p'tites mains
Blog création à découvrir

Ils en parlent

mercredi 26 mars 2014

Municipales à Tours : Verts et PS - une alliance naturelle

Au coeur des discussions de l'entre deux tours, la fusion entre les Verts et la liste Jean Germain n'est pas en soi une surprise. Tout au long de la campagne Emmanuel Denis a répété que l'objectif de sa liste était de partir seule au premier tour pour porter les valeurs écologistes et réussir un bon score, afin de négocier au mieux un rassemblement au second tour avec la liste de Jean Germain. 
C'était d'ailleurs un des points principaux qui ont empêché une liste commune avec celle de "C'est au Tours du Peuple" de Claude Bourdin (NPA-PG).

In fine, l'objectif risqué mais réussi d'Emmanuel Denis était d'accroitre le poids des écologistes dans une éventuelle majorité de gauche. Il faut dire que les Verts sortent d'une mandature frustrante, leur mauvais résultat en 2008 (5,45 % des voix) ne leur ayant pas permis d'avoir un poids dans la majorité avec un seul adjoint François Lafourcade, doté d'un faible budget de fonctionnement (20 000 euros annuels), des miettes selon leurs propres termes. 

Faisant parti de l'équipe sortante, les Verts souhaitaient donc pouvoir peser dans les discussions et non pas se contenter de suivre les socialistes, sans réel pouvoir. Jusque là rien à redire, c'est une stratégie assez habituelle pour EELV qui rappelons le siègent également dans la majorité socialiste au département et à la région, à l'Assemblée Nationale...

Force est de constater que la stratégie d'Emmanuel Denis s'est révélée payante, son bon score lui permettant de négocier et d'obtenir des avancées dans l'accord programmatique entre les deux listes. Les plus symboliques étant l'arrêt du virage Nascar, le passage des cantines municipales en 100% bio, réajustement des rythmes scolaires, la mise en place de tarifs sociaux pour les transports en commun, le soutien à la reprise du Bateau Ivre par le collectif Ohé du Bateau, une expérimentation de jurys de citoyens sur les grands projets... (l'accord en entier est visible ici).

Un accord programmatique qui est aussi accompagné de 10 postes assurés en cas de victoire dont 4 en tant qu'adjoints. Les Verts se retrouvent ainsi en position de plaque tournante de l'éventuelle future majorité de Jean Germain, une position favorable qui selon eux va changer les choses et va leur permettre de montrer aux tourangeaux une autre façon de faire de la politique.

Mais pour parvenir à ceci, la liste conduite par Emmanuel Denis a joué la carte du rejet au "Germanisme" avec une campagne plutôt agressive envers le maire sortant. C'est bien là le reproche qu'on peut faire à Emmanuel Denis et ses colistiers, car avec cette stratégie ils ont séduit un électorat de gauche déçu du dernier mandat du maire. Un électorat qui se sent en parti trompé aujourd'hui par cette fusion et dont il n'est d'ailleurs pas certain que les voix se reportent massivement sur le nom de Jean Germain dimanche prochain.

Si les Verts n'avaient pas usé de cette agressivité envers Jean Germain, il n'y aurait eu aucune raison de critiquer cette alliance qui n'est pas de contre-nature, tant les Verts et les socialistes ont l'habitude de travailler ensemble.

2 commentaires

Anonyme

En fait, c'est assez simple: on se déteste mais quand il s'agit de se distribuer les médailles, on s'aime.
C'est reniements à gogo, calculs à tout va, mais quand on parle avec eux, ca commence toujours par "oui, mais attends, je vais t'expliquer".
Les verts sont très forts à ce jeu là.
Quitte à aimer les verts, ceux que j'aime vraiment sont les vers de terre car eux, sont de vrais écologistes: ils respectent la terre sans aucun compromis d'aucune sorte.

Anonyme

"l'objectif risqué mais réussi d'Emmanuel Denis" [sic !] En voilà une de belle réussite ! Lorsqu'on fait n'importe quoi et que l'on est prêt à vendre son âme au diable pour quelques repas bio pour bobo, ben voilà, on fait de l'écologie à deux sous et non ne peut vraiment pas espérer sur le soutient de ceux pour qui l'écologie et une philosophie pas une vulgaire petite cuisine d'égo.

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Stats