Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Flickr

Abonnés

De mes p'tites mains

De mes p'tites mains
Blog création à découvrir

Ils en parlent

mercredi 27 novembre 2013

Michelin : le plan social entériné

Le plan social du site Michelin de Joué-lès-Tours a été comme prévu entériné aujourd'hui avec trois organisations syndicales signataires de l'accord (SUD, CFDT, CGC). Comme elle l'avait annoncé, la CGT n'a pas apposé sa signature. Je vous invite à lire l'article de France Bleu sur cette signature .

La NR a décidé de retenir la venue de Jean-Dominique Senard, le PDG de Michelin. Il en ressort une interview en vidéo bienveillante avec le "Big Boss" pour reprendre les mots du journaliste. Je ne reviendrai pas sur les paroles "langue de bois" et "brosse à reluire" de M. Sénard, mais rappelons seulement que c'est la première fois que celui-ci venait en Touraine et qu'il n'avait jusqu'à présent, jamais souhaité rencontrer les organisations syndicales, ni les salariés de Joué. Ce que ces derniers avaient vécu à juste titre comme un mépris.

Ce n'est pas le seul mépris que les salariés ont du subir depuis le mois de juin. Le Canard Enchainé et l'Humanité reviennent d'ailleurs aujourd'hui sur la proposition reçue par les salariés d'acquérir des actions du groupe comme "éléments de la reconnaissance de votre contribution pendant les années passées chez Michelin"...


Quant à l'installation de "Michelin Solutions" à Tours louée dans l'interview de la NR par le PDG du groupe, celle-ci ne concernera pas les salariés du site de Joué-lès-Tours. Cette annonce aura simplement permis à Michelin de calmer les élus locaux dans leurs revendications. Quelques emplois d'ingénieurs, dont on ne sait pas grand chose, ni leur nombre puisque pour reprendre les mots de M. Sénard : "ça ira jusqu'à 200, je l'espère..."

Rappelons enfin que Michelin s'est engagé à maintenir une activité sur le site de Joué uniquement jusqu'en 2019. Au delà, rien ne dit que le site ne fermera pas définitivement. Concernant les 200 postes restant, il y aura 166 postes pour les ouvriers, le reste étant des postes de cadres et collaborateurs.

En ce jour de signature du plan social, mes pensées vont à l'ensemble des salariés du site de Joué-lès-Tours. Je les remercie de m'avoir permis de suivre leur lutte au cours de laquelle ils ont montré une dignité exemplaire. Enfin, je leur souhaite du courage pour l'avenir. Car on ne le rappellera jamais assez, mais dans un plan social il y a toujours de la casse et ici comme souvent, les perdants se trouvent du côté des salariés qui voient leur vie bouleverser en l'espace de quelques mois.

2 commentaires

Anonyme

Merci pour ce papier.
Mais il y a toujours des détournements de mots, pourquoi parler de plan "social", c'est un plan "anti social", parce que le social c'est le progrès.
Domelisa

Matfanus 11:36:00

@Dom : Et encore, que dire de la dénomination officielle qui est plan de sauvegarde de l'emploi...

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Stats