Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Flickr

Abonnés

De mes p'tites mains

De mes p'tites mains
Blog création à découvrir

Ils en parlent

samedi 12 octobre 2013

Municipales à Tours : les candidats se dévoilent

(source)
Les candidats pour les Municipales de mars prochain à Tours commencent à se dévoiler. 

Jeudi soir, Jean Germain a été officiellement désigné par les militants socialistes. Il briguera ainsi un quatrième mandat de rang. Cette désignation n'était qu'une formalité, pour autant elle a livré quelques signes inquiétants pour le maire de Tours. Les militants socialistes ne se sont pas bousculés aux urnes puisque sur les 183 inscrits, seuls 107 ont voté. La deuxième inquiétude vient du score en lui-même. Bien qu'il était candidat unique, Jean Germain n'a récolté en effet que 86 voix, soit 80 % des suffrages exprimés. 
Doit-on y voir un signe que même chez les militants, il y a une lassitude ? A moins que les affaires liées à la dernière mandature aient laissé des traces ou encore qu'ils ne pensent que cette élection risque d'être celle de trop pour celui qui en 2008 avait annoncé que son 3e mandat serait son dernier. 

Le candidat socialiste devrait par contre compter sur le Parti Communiste pour une alliance dès le premier tour. Les élus communistes tourangeaux ont en effet organisé une conférence de presse cette semaine au cours de laquelle ils se sont dit favorables à une liste commune avec le PS plutôt qu'avec la liste d'union "à la gauche du Parti Socialiste". Cette dernière liste est un rassemblement autour du NPA, du Parti de Gauche et de Gauche alternative.

Le NPA a d'ailleurs réagit hier à la conférence des élus communistes  :
Lettre ouverte au Parti Communiste d’Indre et Loire  :
 
Au printemps dernier, l’ensemble des composantes du Front de Gauche, la CGT et le NPA d’Indre et Loire ont mené des actions communes, à Paris, puis à Tours et dans tout le département,  cela dans le cadre du Collectif anti-austérité, et contre les politiques menées par le PS dans la continuité de celles de l’UMP.
Comment serait-il possible de dénoncer les politiques d’austérité, l’accord national interprofessionnel, la casse des retraites, la réforme hospitalière et celle des rythmes scolaires, etc., pour finalement faire alliance avec le Parti Socialiste ?  
Car oui,  il y a bien une cohérence entre cette politique d’austérité brutale « Solférinienne » (sic) menée par le gouvernement Ayrault et celle menée en Indre-et-Loire et à Tours.
Qu’est-ce qui viendrait maintenant opposer les militantes et militants de nos organisations respectives ?  
Nous ne pouvons nous résoudre à l’idée d’une « manœuvre politique » qui  permettrait au Parti socialiste de nous diviser,  de faire disparaître à Tours une opposition de gauche issue du  mouvement social. 
Il y a aujourd’hui dans la population un très fort mécontentement, qui est légitime : si on n’en est pas le réceptacle et le débouché, qui le sera ?
 
Nous devons rester unis et cohérents.
Fraternellement,
Le Nouveau Parti Anticapitaliste d’Indre et Loire
Tours, le 11 octobre 2013

Enfin à droite, la candidature de Serge Babary qui se fait toujours attendre devrait être officialisée la semaine prochaine. La liste menée par l'actuel président de la CCI devrait regrouper la droite et le centre. 

2 commentaires

dada vidov 18:46:00

A noter ce très bon article et les liens connexes sur le site de La NR...

Matfanus 08:55:00

Merci, j'étais passé à côté

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Stats