Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Flickr

Abonnés

De mes p'tites mains

De mes p'tites mains
Blog création à découvrir

Ils en parlent

mercredi 30 janvier 2013

Editours #11 : Lise Han et les esprits chagrins

Ces derniers jours, l'histoire des mariages chinois est revenu sur le devant de l'actualité, suite à la mise en examen de Lise Han pour escroquerie, recel de bien public et prise illégale d'intérêts.

Lors des révélations du Canard Enchainé à l'été 2011, nous étions plusieurs à nous être intéressés à cette affaire car elle touchait les finances publiques, mais aussi car elle était le symbole d'un système opaque dont la mairie de Tours nous a malheureusement habitué. 

Face aux interrogations que cette affaire avait légitimement soulevé, Jean Germain, qui aujourd'hui pratique la tactique de l'autruche en refusant de commenter cette mise en examen, relayé par une presse bienveillante (dans un premier temps) s'était défendu assez agressivement, taxant de "polémique stérile" cette histoire et levant le bouclier du racisme envers ceux qui accusaient son ancienne collaboratrice d'un possible conflit d'intérêt. 

La NR qui aujourd'hui relaie et évoque les dysfonctionnements dans cette affaire, en dénonçant un "préjudice financier qui a pénalisé les caisses de la collectivité" (source), n'était d'ailleurs pas en reste puisque le journal avait catalogué ceux qui pointaient le manque de transparence dans cette affaire, d'esprits chagrins : "L'été mi-figue mi-raisin aura rendu quelques esprits chagrins. Assez pour que ressorte la polémique sur les « chinoiseries de la ville de Tours ». [...] ". Il avait fallu attendre un mois après les révélations du Canard Enchainé pour que le journal change de ton et enquête un peu

La mise en examen de Lise Han remet en tout cas en cause une bonne partie des déclarations d'époque et les qualifications peu élégantes auxquelles nous avions eu droit. Il fallait le rappeler.


Ps : En parlant de Lise Han, je ne sais pas ce qu'est devenue l'histoire des tableaux disparus.

3 commentaires

dada vidov 09:03:00

J'aimerai bien que l'expéditeur anonyme se désanonymise et nous dise à quels journalistes, il avait envoyé son joli dossier "clef en main" qu'on rigole ;-)

Eric Caillé 17:48:00

T'aurais pu mettre une photo de Mme Lise afin d'agrémenter ton billet !

Marco

"Toute vérité franchit trois étapes.
D’abord, elle est ridiculisée.
Ensuite, elle subit une forte opposition.
Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence."

(Arthur Schopenhauer)

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Stats