Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Flickr

Abonnés

De mes p'tites mains

De mes p'tites mains
Blog création à découvrir

Ils en parlent

Dossiers à la Une

Michelin Joué-lès-Tours

Suivi complet du plan social à l'usine Michelin de Joué-lès-Tours et des 726 suppressions de postes.

Mame : un patrimoine tourangeau

Retour sur la saga Mame à Tours...

Le Magasin Général

Dossier spécial sur le Magasin Général des matières de Saint-Pierre des Corps.

dimanche 29 janvier 2012

Flambeaux et tambours dans le landernau tourangeau


(c) Du trASh et DeS bAiSerS!!!
J'avais prévu un "no-comment" sur la soirée d'hier, un billet brut composé uniquement de photos. Mais il est difficile de ne rien dire, de ne pas réagir.

Encore une fois, le groupuscule d'extrême droite Vox Populi a pu battre le pavé de la cité tourangelle en toute impunité. Un défilé martial lourd en connotations, au son des tambours, des flambeaux et des drapeaux de la Touraine...

90 personnes manifestantes, nous dit la NR, mais combien sont de Tours ? L'an passé, Vox Populi avait invité des groupuscules fascistes de la région parisienne pour gonfler le nombre, cette année encore combien étaient-ils ? Tours ne doit pas devenir le lieu de rassemblement des fascistes de France (pardon apparemment on ne dit plus ça, la mode est de dire identitaires).

Alors certes on peut me dire que tout est légal et donc qu'il n'y a aucune raison de leur interdire leur rassemblement. Certes, ils ne sont qu'un groupuscule auquel il ne faut pas prêter plus d'influence qu'ils en ont. Certes, les contre-rassemblements antifascistes légitiment quelque-part leur présence et porte l'attention sur leur mouvance. Cependant, même en sachant tout ça et en n'étant pas naïf sur les évènements, cette histoire est choquante en plusieurs points :

Un traitement médiatique à revoir : Choquant est le traitement de l'info par la NR, qui fait preuve d'une triste complaisance. J'aimerai pourtant que le quotidien local aille au charbon, s'interroge sur les dessous de cette mouvance extrémiste, aille interroger les services préfectoraux qui autorisent ces rassemblements, interroger les politiques de tous bords qui ne pipent jamais mot sur cette présence néo-fasciste dans notre ville... Bref j'aimerai que la NR fasse son boulot d'enquête et d'informations...

Des perturbations en toute impunité : Choquant de voir que depuis des mois et en toute impunité, les militants de Vox Populi peuvent venir perturber tranquillement les rassemblements de RESF, les cercles de Silence, la Gay-Pride (menaçant même sa tenue) et j'en passe...

Deux poids, deux mesures ? : Choquant de voir qu'à l'inverse, hier soir pour la contre-manifestation anti-fasciste, qui se voulait pacifiste et bon enfant, sur un ton "carnavalier", et qui avait pour but d'alerter la population sur la tenue du défilé de l'extrême-droite,  les services préfectoraux ont sorti l'artillerie lourde.

Les photos de la soirée :

  Le rassemblement "antifasciste" :
(c) Du trASh et DeS bAiSerS!!!
(c) Du trASh et DeS bAiSerS!!!
(c) Du trASh et DeS bAiSerS!!!
(c) Du trASh et DeS bAiSerS!!!
(c) Du trASh et DeS bAiSerS!!!
 La manifestation de Vox Populi :
crédit photo : Henry X. HOFBAUER
crédit photo : Henry X. HOFBAUER
crédit photo : Henry X. HOFBAUER

Pour finir, je vous laisse avec ce texte de Jack Vivier déniché par Gaël, qui nous parle de Tours dans les années 30. Rien à changer ou si peu...

"Cette image d'une Touraine assoupie ne nous surprend pas ; la Touraine pansait ses plaies, soignait ses blessures, se relevait lentement et difficilement de l'hémorragie sanglante de la grande guerre, spoliatrice en vies humaines, énergies et cerveaux.

Tours était administrée par un maire socialiste qui, le temps s'écoulant, avait perdu la fougue de sa jeunesse et devenait peu à peu le quarante-huitard barbu, comme l'a décrit du Moulin de La Barthète dans Le Temps des illusions.

Homme calme et serein, il avait porte ouverte pour tous ceux qui venaient vers lui ; ses moeurs étaient simples : il aimait cultiver son jardin et ne dédaignait pas la pêche à la ligne.

Le Bourgueillois était une terre radicale, à la convivialité toujours très grande et aussi très vivante ; la région d'Amboise était dirigée par un radicalisme plus agissant et plus performant. Loches et ses alentours étaient républicains, à note plus conservatrice. Quant au Chinonais, pétri d'histoire, il était resté le pays touristique par excellence, au prestigieux château, là où bonne humeur et gaieté avaient trouvé demeure. On y cultivait la vigne, le ciel était clément, on y vivait un bonheur simple dans la paix.

Ce pays de Touraine ne connaissait pas la pauvreté, bien qu'il n'y eût que peu ou pas d'industries et qu'il fût essentiellement à vocation agricole.

Bien vivre et vivre bien, c'est ce à quoi aspiraient Tourangeaux et Tourangelles - comme l'avait d'ailleurs noté si justement Henry James en 1882.

Cette philosophie première du vécu quotidien était celle que pratiquaient les paysans et citadins de ce terroir.

Remous politiques, scandales financiers ne les troublaient guère ; les luttes électorales enflammaient les esprits, mais ce n'étaient que feux de paille temporaires et très vite le calme renaissait.

En 1934-1935, les partis de droite s'étaient beaucoup agités : défilés des francistes de Marcel Bucard portant la chemise bleue, Croix-de-Feu du colonel de La Rocque, Jeunesses patriotiques de Taittinger, Camelots du Roi...

La gauche, elle aussi, avait connu ses rassemblements, et quelques manifestations tourangelles s'étaient déroulées.

Un comité de vigilance d'intellectuels antifascistes avait vu le jour, où siégeaient Léopold Sedar Senghor et Daniel Decourdemanche, professeurs au lycée Descartes.

Ce n'étaient de part et d'autre que des vagues sans lendemain, balayant quelques jours une Touraine calme et alanguie."

samedi 21 janvier 2012

Procès en appel des 4 de Tours à Orléans le 30 janvier

Le procès en appel des "4 de Tours" se tiendra le 30 janvier à Orléans à partir de 14h30. Pour rappel, le procès en première instance avait relaxé un des 4 militants poursuivis et condamné les trois autres, individuellement à une amende de 500 euros avec sursis et à verser 300 euros à la partie civile, et solidairement à verser 3.000 euros pour des frais de justice. 

Le soutien continue donc en attendant le procès en appel. Je relaie, à ce titre, la dernière lettre infos du collectif de soutien :

Procès en appel des 4 de Tours à Orléans le 30 janvier 2012 à 14h30 : La mobilisation continue
 
POUR QUE LA MOBILISATION SOIT MASSIVE ET DÉTERMINÉE, LE COMITÉ DE SOUTIEN AUX 4 DE TOURS VOUS INVITE A :
  • VOUS RENDRE NOMBREUSES ET NOMBREUX SUR PLACE LE JOUR MÊME A PARTIR DE 13h15,
  • A DIFFUSER LARGEMENT AUTOUR DE VOUS CETTE LETTRE, ET A NOUS COMMUNIQUER LES CONTACTS MÉDIAS SUSCEPTIBLES DE SUIVRE L’AFFAIRE ET L’AUDIENCE A ORLÉANS,
  • POUR CELLES ET CEUX QUI NE L'ONT PAS ENCORE FAIT, A  SIGNER LA PÉTITION EN LIGNE QUI AU 20 JANVIER 2012 A RECUEILLI 12.068 SIGNATURES INDIVIDUELLES ET CELLES DE 150 ORGANISATIONS, EN  VOUS RENDANT SUR NOTRE SITE : http://baleiniers.org/la-petition  
  •  
    ET VOUS POUVEZ AUSSI FAIRE UN DON. En effet, le Comité de soutien doit assurer des frais de déplacement (avocates, prévenu-e-s, témoins) et autres dépenses. Nous lançons donc un appel à dons, que nous vous demandons de répercuter dans vos réseaux, qui peuvent se faire par chèque à l'ordre de SUD Solidaires, avec au dos la mention « soutien aux 4 de Tours », à adresser à Solidaires 37, La Camusière, Maison des syndicats, 18 rue de l'Oiselet, 37550 Saint-Avertin.  
     
    BREF RAPPEL : À l’initiative du ministre de l’intérieur, Brice Hortefeux, depuis juin 2010 quatre militants tourangeaux, Jean Christophe BERRIER & Muriel EL KOLLI du Collectif Soif d’utopieS et Chantal BEAUCHAMP & Abd-El-Kader AIT MOHAMED du RESF 37 sont poursuivis pour « diffamation publique » contre l’administration préfectorale : ils avaient dénoncé les méthodes utilisées dans la chasse aux sans-papiers et à leurs enfants, rappelant celles de la police de Vichy, en particulier l’utilisation par l’administration des fichiers de la « base-élèves ». De reports en délibéré au tribunal de Tours, le Procès en Appel (à la demande des prévenu-e-s et du Procureur) se tiendra finalement le Lundi 30 Janvier 2012 à partir de 14 heures à la 1ère Chambre de la Cour d’appel d’Orléans, 44 rue de la Bretonnerie à Orléans. (Plus d'infos sur notre site : http://baleiniers.org

    vendredi 20 janvier 2012

    Au temps des ponts Bailey

    Un commentaire chez Gaël, me fournit l'occasion d'évoquer ici un nouvel épisode de l'effondrement du pont Wilson. Suite à cet effondrement partiel d'avril 1978, la circulation à Tours est devenue très compliquée, le pont Wilson étant à l'époque (encore plus qu'aujourd'hui), le pont principal pour franchir la Loire. 

    Afin de faciliter les conditions de circulations, le trafic est détourné vers les ponts Mirabeau et Napoléon mais aussi vers l'A10, Jean Royer obtenant de l'Etat la gratuité de la portion de l'autoroute traversant Tours. Le maire obtient également de l'Etat le prêt d'un pont Bailey (pont préfabriqué conçu à la base pour les opérations militaires) issu des réserves de l'Armée.


    Ce premier pont Bailey est inauguré le 3 juillet 1978. Il est placé à quelques dizaines de mètres en amont du pont Wilson et est réservé aux transports en commun et services d'urgence. Lors de ce même mois de juillet, le ministre des transports accorde à Tours le prêt d'un deuxième pont Bailey. Ce dernier sera installé et inauguré en mars 1979 en aval du pont Napoléon, au bout de la rue du Commandant Bourgoin (lien google map), face à Saint-Cyr.

    Le deuxième pont Bailey, face à St-Cyr.
    Ce deuxième pont est lui réservé à la circulation des particuliers. Il ne sera enlevé du paysage tourangeau qu'en 1990, soit huit ans après la réouverture du pont Wilson.

    EDIT : Ajout de deux photos trouvées sur internet : 

    Source

    lundi 16 janvier 2012

    Piquet de grève sur Radio Béton

    Je serai ce mercredi 18 janvier, de 19h à 20h, dans l'émission Demain le Grand Soir sur Radio Béton. J'ai l'honneur d'y être invité pendant une heure pour parler de mon livre Piquet de grève mais aussi de l'actualité sociale. 

    Pour écouter l'émission, t'as plein de possibilités : 

    1/ Tu branches ton poste et tu le mets sur la fréquence 93,6 FM 

    2/ Tu allumes ton ordi, tu vas sur le site de Béton et tu cliques sur écouter en direct (sur le poste en haut à droite). Un fenêtre Pop-Up s'ouvre et tu peux retourner tranquillement vadrouiller sur le net pour regarder tes blogs favoris

    3/ T'es pas chez toi, t'as un produit Apple à la mode et tu veux absolument écouter cette émission. Là encore pas de souci : Tu télécharges TIMP, l'application développée par Julien Lavergne et là tu auras accès à Radio Béton via ton appli en plus d'y trouver un condensé d'infos au quotidien sur l'agglo. 

    Avec tout ça, si t'as pas écouté, c'est vraiment de la mauvaise volonté. Mais bon tu peux toujours te faire pardonner en achetant le livre aux endroits suivants : 

    Sur Internet :
    Ailleurs :
    •  La Boite à Livres à Tours (rue Nationale)
    • Fnac de Tours (rue Nationale) 
    • Maison de la Presse de Soissons (rue du Commerce)
    • Cultura à Chambray les Tours (51 avenue du grand sud)


    mardi 10 janvier 2012

    France 3 revient sur les mariages chinois

    France 3 Centre est revenu hier soir puis ce midi sur l'affaire des Mariages Chinois.

    Hier soir, l'éditorial de la rédaction revenait sur la question en posant notamment une question judicieuse : A savoir si cette erreur de Jean Germain qui plaide l'ignorance n'était pas du au cumul des mandats du maire tourangeau (à voir ici : ça se passe entre 10 minutes 30 et 13 minutes 30).

    Ce midi, un reportage de six minutes (à voir ici, c'est entre 10 minutes 30 et 16 minutes) revenait sur l'affaire en elle même. France 3 a ainsi dressé une synthèse de cette polémique, laissant la parole à toutes les parties concernées : l'ancien président de la CCI, Pascal Ménage, leader de l'opposition municipale, Jean Germain, mais aussi Lise Han qui s'exprimait ainsi publiquement sur la question. 

    Or c'est justement lors de l'intervention de cette dernière que j'ai failli m'étouffer. L'ancienne responsable de l'opération des mariages chinois pour la mairie, en même temps actionnaire de la société Time qui avait obtenu l'organisation nous a gratifié de propos ubuesques : 

    "Il y a un moment, je découvre que je suis toujours actionnaire. Je vais être honnête avec vous, je suis pas du style à aller voir mon compte bancaire ou mes relevés tous les mois..."

    Donc si on en croit Lise Han, elle ne savait pas, quand la société Time a obtenu le marché, qu'elle était actionnaire de cette même société. On croit rêver!!! J'espère pour elle qu'elle se rappelle que le dirigeant de Time était son propre mari, sinon ça frôle l’Alzheimer. En tout cas, avec de tels propos, Lise Han montre qu'elle n'a rien a envié à Jean Germain en terme de défense hallucinante.

    En conclusion, France 3 nous a gratifié d'un très bon reportage en posant les bonnes questions. Leur enquête sur l'affairisme tourangeau continue demain avec la question de l'attribution du marché du design du Tramway à RCP Design, société dirigée par Mme Charvet-Pello, qui est également adjointe à la mairie de Tours.

    lundi 9 janvier 2012

    La Gatienne vue du château de Tours

    Retour de la Gatienne avec ce cliché de Dadavidov pris du château de Tours. 


    Photo qui permet d'évoquer également l'exposition "Photographies à l'oeuvre" ayant pour thème la reconstruction des villes françaises (1945-1958) qui se tient actuellement au château de Tours (jusqu'au 20 Mai prochain). 
    Sur ce sujet je vous invite à aller lire Gaël qui a publié aujourd'hui un beau billet sur cette exposition qu'il a été voir le week-end dernier. 

    Il a presque réussi à me convaincre d'y aller malgré ma réticence du au fait que la municipalité rend de plus en plus souvent payantes les expositions s'y tenant, alors que la gratuité de ce lieu était jusque présent mis en avant par la mairie comme symbole de la volonté d'ouvrir la culture à tous. Lieu qui au passage est toujours vanté sur le site de la mairie comme étant un espace gratuit...

    Les précédents articles de la série : La cathédrale Saint-Gatien vue de... 

    samedi 7 janvier 2012

    L'église Saint-Laurent de Montlouis-sur-Loire

    Eric sur son blog Amboise et Touraine Balades... publie cette photo de l'église Saint-Laurent de Montlouis, me demandant de raconter l'histoire de cet édifice.

    source

    Comme on le voit sur cette photo, cette église a la particularité de porter sur sa façade les mentions "République Française" et "Liberté, Egalité, Fraternité". Malgré que certains sites affirment que ces inscriptions datent de 1905 et de la séparation de l'Eglise et de l'Etat, il semblerait plutôt qu'elles aient été inscrites vers 1881*. 

    En effet, les Républicains ont voulu, lors des débuts de la IIIe République, imposer le pouvoir de l'Etat sur l'Eglise. En 1880, la devise "Liberté, Egalité, Fraternité" est officiellement adoptée et rapidement les édifices publics vont se faire orner de celle ci. Pour affirmer la mise au pas du monde clérical (rappelons que l'époque est également celle d'un débat sur la laïcité qui aboutira sur les Lois Ferry), certaines églises se feront également inscrire la devise sur leurs frontons (sur ce site, vous trouverez une liste d'églises portant toujours ces inscriptions).

    L'église Saint-Laurent quant à elle, a été construite à la fin XIe-début du XIIe siècle sur les bases d'un édifice primitif du Ve siècle. Son allure actuelle vent des restaurations qui furent entreprises au XIXe siècle. Cette église possède également d'autres particularités intéressantes. Notons entre autre la présence d'un cadran solaire daté du XVIe siècle, d'un graffiti illustrant une gabarre du XVIIe siècle, mais aussi des vitraux du XXe siècle dont un qui représente le bombardement du pont de Montlouis en mai-juin 1944.

    Voila, ce billet était l'occasion également de saluer Eric, nouveau venu depuis quelques mois dans la blogosphère tourangelle. Je vous invite donc à aller visiter ses deux blogs :

    * Source : Le guide Laissez Vous contez Montlouis disponible à l'office de Tourisme de la ville.

    vendredi 6 janvier 2012

    Le projet de la tour de la gare en vidéo

    Après la présentation officielle de jeudi et le dossier pdf (voir ici), Bouygues le promoteur immobilier désigné a mis en ligne une vidéo du projet :





    En tout cas, la publication des images du projet aura fait parler cette semaine. La polémique ayant même pris un tournant politique avec les critiques de la droite locale. 

    D'ailleurs à ce sujet, notons le bel opportunisme de Guillaume Peltier qui une nouvelle fois aura montré sa principale qualité est de voguer selon le sens du vent. En effet, jusqu'à présent l'auto-désigné homme du renouveau de la droite tourangelle, qui n'avait pipé mot jusque là sur le sujet (ni pendant l'enquête publique, ni au moment de la validation du PLU), s'est fendu, voyant la polémique grossir et les politiques de droite réagir, d'un communiqué réclamant un référendum pour savoir si les tourangeaux veulent ou non d'une tour à cet endroit. Point de vue démago et populiste on ne peut faire beaucoup mieux...

    lundi 2 janvier 2012

    La tour de la gare dévoilée

    Après deux premières esquisses et après l'adoption du PLU l'an passé, le projet de tour de la gare, conçu par l'architecte Alain Gourdon, sera officiellement dévoilé jeudi avec une présentation à la presse. 

    Voici en avant-première (et issu de l'annexe de Dadavidov) une image de ce à quoi devrait ressembler cet édifice de 54 mètres de haut. 

    Source : Toi aussi, défigure la gare de Tours !
    Je sais pas vous, mais moi je sens que cette tour va soulever quelques critiques...

    ApéroWeb tourangeau, jeudi 05 janvier.


    ChampagneLes fêtes de fin d'année sont maintenant derrière nous, mais il reste tout de même à souhaiter les voeux à tout le monde. Généralement ça passe par des apéros chez les uns et les autres. Un retour à la normale en douceur en somme, histoire de ne pas trop brusquer les foies et estomacs par un brutal retour à l'équilibre alimentaire et à l'eau plate.

    Ainsi pour votre bien-être et vous éviter de graves troubles, les piliers du comptoir "Le Web Tourangeau" que sont Detoutderien, Dadavidov, Julien, Dan, Titwane... vous invitent à se retrouver jeudi 05/01 à partir de 20:30, à la brasserie de l'Univers pour un ApéroWeb de début d'année. 

    Vous pouvez vous inscrire sur cette page ou en commentaire sur ce blog, ou ici ou encore . Bref, on vous laisse le choix, l'essentiel étant que vous venez ;-). A jeudi.


    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

    Stats