Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Flickr

Abonnés

De mes p'tites mains

De mes p'tites mains
Blog création à découvrir

Ils en parlent

mercredi 20 mars 2013

Il a dit / il a menti : Jean Germain et le cumul des mandats

[MAJ d'un billet de septembre 2012] Dans la rubrique, il a dit/il a menti, à lire aujourd'hui dans la NR, les derniers propos de Jean Germain sur le cumul des mandats :

« Le non-cumul (un homme, un mandat), c'est une connerie. Le pire du cumul, c'est d'être à la fois paresseux et bête ! Avec cette loi, on va fabriquer des parlementaires hors sol. » Pour le sénateur-maire PS de Tours, ce n'est pas un problème de travailler sur plusieurs tableaux à la fois, « tout dépend de son moteur. Quand on est focalisé sur un seul sujet et qu'on reste provincial, on n'avance pas. Pouvoir défendre un dossier à Paris, c'est très bien. »

Face à de tels propos je ne peux que faire remonter ce billet qui reprenait les propos du même Jean Germain quelques années plutôt :

" Je fais parti de ceux qui militent pour la rénovation de la vie politique [...] Je me bats aussi contre le cumul des mandats [...] Je vois pas comment on peut être à la fois à Paris, faire oeuvre utile dans les commissions puis en même temps être sur le terrain à la mairie de Tours et dans l'agglomération."

Ces paroles de Jean Germain sont datées de Mars 2000 et sont issues de la vidéo visible ci-dessous :


[Partie écrite en septembre 2012] Désormais sénateur et maire de Tours à la fois, Jean Germain a malheureusement complètement changé d'avis sur le sujet.

Le texte de loi promis par François Hollande et qui sera soumis prochainement aux parlementaires devant s'appliquer à partir des élections de 2014, Jean Germain ne pourra théoriquement pas se représenter à la mairie à moins de démissionner de son poste de sénateur. Une option qui n'est pourtant pas dans ses projets actuels puisqu'en mars dernier il annonçait vouloir être de nouveau candidat à la mairie sans pour autant abandonner son mandat de sénateur...

Pour l'heure Jean Germain n'est pas un élu "hors la loi" mais il reste néanmoins "hors des règles" de son propre parti. Le Parti Socialiste avait en effet voté en 2010 la règle du non-cumul pour ses élus. Une règle qu'ils sont encore beaucoup à avoir du mal à accepter comme le révèle Rue89 dans son Cumuloscope.

4 commentaires

Steven

A ma connaissance conseiller municipal de Tours et conseiller régional du Centre, ça fait deux mandats !

Julien Lavergne 20:50:00
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Eric Caillé 19:47:00

Gauchisse !

Chieuvrou 01:36:00

Après ses pitoyables chinoiseries et sa danse du ventre devant les multiplexes, au risque plus que probable de voir disparaître les Studio en tant que cinéma indépendant, ce grossier reniement doublé d'une suprême inélégance de Monsieur le sénateur-maire-président-de-la-communauté-d'agglomération,-du-syndicat-intercommunal-de-transports-et-de-quelques-autres-broutilles me fournit le prétexte de ne pas voter une troisième fois pour lui aux prochaines municipales.

Que ça fasse le jeu de la droite ou pas, je m'en tape : si, en 2014, je revois sa trombine de cumulard au second tour, c'est décidé, je vote blanc.

Il s'en tape lui-même, me direz-vous... Sans doute, mais une chose est sûre : lors de ces élections, le Jeannot risque d'avoir sacrément chaud aux fesses.

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Stats