Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Flickr

Abonnés

De mes p'tites mains

De mes p'tites mains
Blog création à découvrir

Ils en parlent

jeudi 3 mars 2011

Editours #1 La maison Germain fragilisée

 Nouvelle rubrique sur Du trASh et DeS bAiSerS!!!, chaque début de mois je m'essayerai à un petit billet polémique ou d'humeur sur l'actualité tourangelle, la politique locale, un dossier chaud ou un évènement qui risque d'être sous les feux des projecteurs le mois en cours...
Premier Editours consacré à l'effritement de l'édifice socialiste tourangeau

2008 année phare de la gauche tourangelle, lors des différentes élections, le PS et ses alliés conservent la mairie de Tours avec un score jamais atteint (62 % au deuxième tour) et raflent le Conseil Général, plaçant Claude Roiron comme présidente de l’assemblée départementale. Mais cette victoire politique engendre rapidement des complications pour la maison socialiste tourangelle. Dans une contrée plutôt habituée au calme ambiant, aux consensus, tractations et arrangements en sous-main, la gouvernance Roiron va rapidement détonner. La dame de fer comme on l’appelle,  parle fort, tape du poing sur la table, elle dérange, cristallise l’opposition et agace ses camarades du parti. Claude Roiron ne laisse à personne le soin de lui dicter ses choix et se permet le luxe de s’opposer à son mentor Jean Germain sur les sujets du périphérique ou de l’aéroport.  

La méthode Roiron fait du bruit dans un milieu plutôt habitué aux forces tranquilles chères à Jean Germain. De ce dernier, on dit qu’il fait la pluie et le beau temps sur la politique tourangelle. Homme de poigne se cachant derrière un costume consensuel, le roi Jean menait jusque là ses troupes avec fermeté, les menant de victoires en victoires électorales, quasiment un sans-faute depuis 1995. Oui mais une fois les sommets atteints, la descente se fait parfois de façon violente et l’édifice bâti par J. Germain se  montre de plus en plus instable. Signes de ces temps qui changent, même le roi n’est plus épargné par les polémiques. Entre mariages chinois mis en stand-by suite à un article du Canard Enchainé sur leurs financements douteux et suspicions d’emploi fictif au sein de l’IGEN (inspection générale de l’éducation nationale), l’intégrité de Jean Germain est mise en cause à plusieurs reprises. Autre signe qui ne trompe pas, le roi Jean va même essuyer un camouflet local, en étant obligé de lâcher du terrain sur le projet femme-loire, inconcevable il y a encore peu de temps.

Du côté politique, 2011 s’annonce être une année de tous les dangers pour le PS. Le parti avance en ordre dispersé pour les cantonales, le capharnaüm y est même total sur certains cantons. Sur celui de Tours-Est, deux candidats socialistes se présentent avec d'un côté Monique Chevet, soutenue par C. Roiron et par la direction nationale du Parti. De l'autre Alain Dayan, fidèle lieutenant de Jean Germain, soutenu par la fédération départementale. Sur celui de Fondettes-Luynes, un socialiste est candidat (Joël Ageorges) soutenu par le conseiller sortant et désigné par les militants mais qui se maintient contre sa fédération qui soutient finalement une candidate écologiste au nom d'un accord de groupe. C'est à n'y rien comprendre et pas sur que les électeurs vont y comprendre quelque chose d'ailleurs.

Derrière tous ces signaux se cachent les difficultés auxquelles vont être confrontées les socialistes ces prochaines années, d’autant plus que J. Germain a annoncé qu’il ne briguera pas de nouveau mandat de maire en 2014 rêvant déjà  d’une retraite dorée de sénateur à laquelle il postulera à la fin de l’année. Le PS37 devra donc se chercher un nouveau leader. Et c'est bien là le cœur du problème. L'ambition personnelle de certains commence déjà à pourrir le fruit socialiste de l’intérieur. La droite ne s'était pas relevée de la fin du règne de Jean Royer, pas sur que la gauche arrive à le faire après l'ère Jean Germain. 

8 commentaires

le_bullit

Et bien voilà la voie royale largement ouverte pour l(arrivée de RDDV à la mairie ! je vais peut-être retourner vivre à St pierre moi !

Matfanus 23:22:00

Rassure toi Le Bullit, la carrière politique de RDDV en Touraine s'est éteinte en 2008. Par contre il est vrai que ça fait le jeu de l'UMP.

Mascotte37

Avez-vous une source quant à la déclaration de J. Germain de ne pas briguer un 4ème mandat ? J'ai entendu tout le contraire...

Pour ce qui concerne RDDV, il serait temps qu'il démissionne du conseil municipal de Tours. Son siège reste désespérement vide depuis des mois, bientôt des années.

Il n'est pas le seul de son équipe d'ailleurs qui devrait démissionner. Stéphane fradet, ancien radical, aujourd'hui modem, n'a rien à faire dans son équipe. Deux ou trois autres élus de cette équipe sont totalement insignifiants aussi.

Gaël 10:42:00

Monique Chevet attaque Alain Dayan en justice maintenant...

Matfanus 10:55:00

@Mascotte37 : Pour J. Germain je me réfère à ses propres déclarations lors des dernières élections municipales pendant lesquelles il avait annoncé que c'était la dernière fois qu'il se présentait à ce poste.

@Gael : je viens de voir ça, de plus en plus navrant cette histoire.

le_bullit

Pas de Rddv a la mairie mais qui vont ils nous coller ?Briand ?

Matfanus 15:25:00

@le bullit : peut-être, c'est une probabilité, mais d'ici 2014 les cartes ont le temps d'être redistribuées.

Anonyme

a lire dans la nr de jour, jean germain se représenterai peut-être en 2014

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Stats