Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Flickr

Abonnés

De mes p'tites mains

De mes p'tites mains
Blog création à découvrir

Ils en parlent

Dossiers à la Une

Michelin Joué-lès-Tours

Suivi complet du plan social à l'usine Michelin de Joué-lès-Tours et des 726 suppressions de postes.

Mame : un patrimoine tourangeau

Retour sur la saga Mame à Tours...

Le Magasin Général

Dossier spécial sur le Magasin Général des matières de Saint-Pierre des Corps.

lundi 31 mars 2008

La première cause de mortalité dans le monde

Voici un spot réalisé par l'association "Solidarités", association d'aide humanitaire. La réalisation est simple, on pose des questions à des passants sur leur connaissance de certaines informations, la suite se passe en images :




Une vidéo très bonne pour deux raisons, d'abord pour la cause en elle même, ensuite parce qu'elle reflète bien l'importance accordée aux médias sur les différents types d'informations...

Jean Nouvel remporte le prix Pritzker 2008

L'architecte français Jean Nouvel a été désigné lauréat de l'édition 2008 du prix Pritzker, récompense la plus prestigieuse de l'architecture mondiale. Le plus connu des architectes français se voit récompensé de ce «Prix Nobel de l'architecture» pour l'ensemble de sa carrière.

J. Nouvel a notamment conçu le bâtiment de la Fondation Cartier, le musée du Quai Branly, l'institut du Monde Arabe ( sur la photo à droite) à Paris, l'Opéra de Lyon ainsi que des projets dans le monde entier comme l'aéroport de Kansaï au Japon ou la tour Agbar de Barcelone.


A Tours, Jean Nouvel est connu pour avoir conçu le centre des Congrès Vinci ( que j'ai évoqué dans ce billet ) qui fait face à la gare fin XIXe, conçue par un autre grand architecte : Victor Laloux

Jean Nouvel est le deuxième français a obtenir ce prix après Christian de Portzamparc qui l'avait reçu en 1994.

samedi 29 mars 2008

Photo ligérienne à Tours

Photo ligérienne en ce samedi, avec ce cliché pris sur les bords de Loire à Tours.

Tours, ville ligérienne par excellence est bercée par le fleuve royal qui offre ici un de ces exceptionnels panoramas. Le calme ligérien côtoie l'urbanisme du XXe siècle avec le pont de fil, la bibliothèque municipale, la bibliothèque universitaire et la tour en étoile. Autant de symboles de la ville qui paraissent s'incliner au milieu de la verdure des bords de Loire.

Un cadre ressourçant et apprécié qui nourrit la ville depuis toujours et qui lui confère toute sa beauté.

vendredi 28 mars 2008

Jo de Pékin, les sportifs commencent à faire entendre leurs voix

Depuis le mois d'Aout j'ai écris quelques articles sur ce blog pour exprimer mon étonnement sur le silence qui entourait la question des droits de l'Homme en Chine et le peu de réactions internationales à l'approche des JO.

Depuis quelques semaines, le monde semble d'un coup s'être réveillé, le débat sur le boycott ou non de la cérémonie d'ouverture et plus généralement le malaise de la question des droits fondamentaux en Chine a fait surface et occupe une place majeure dans l'actualité. Pour l'instant la décision des Etats sur l'attitude à avoir face à la Chine est toujours attendue de la part de l'opinion publique occidentale, et notamment en France ou le président Sarkozy et le gouvernement n'ont toujours pas annoncé de décision claire.

Au niveau des sportifs, tout reste confus également, alors que beaucoup se disent contre le boycott total des Jeux, peu d'entre eux s'expriment réellement sur le sujet. Au Royaume-Uni, le Comité olympique britannique a même stipulé une interdiction à ses athlètes de s'exprimer sur le sujet.
En France, à l'inverse, les sportifs commencent à parler, une 15aine d'entre eux ont lancé jeudi dans les colonnes du "Nouvel Observateur" une pétition pour le respect des droits de l’Homme en Chine par le biais d'une lettre ouverte au président chinois Hu Jintao :

Monsieur le Président...

Pour obtenir l'organisation des jeux Olympiques à Pékin, le gouvernement chinois s'était engagé à respecter les droits de l'homme. Aujourd'hui, la violente répression des émeutes au Tibet remet gravement en cause cette parole donnée au mouvement olympique. Les droits les plus fondamentaux ne sont pas respectés : ni l'intégrité des personnes ni la liberté d'expression ne sont possibles en Chine. Monsieur le Président, certains d'entre nous seront vos invités dans cinq mois. Les sportifs que nous sommes avons consacré toute notre existence pour mériter cette récompense : participer au plus bel événement inventé par les hommes. Nous croyons que les Jeux, au-delà de la marchandisation du sport, des rivalités politiques, des récupérations, représentent ce que l'humanité a de plus pur : le dépassement de soi, la fraternité, l'amitié et le respect entre les peuples. Nous ne pouvons pas être les otages de la politique ni la caution d'un régime autoritaire. C'est pour cela, Monsieur le Président, que nous vous demandons, aujourd'hui, solennellement, de respecter votre parole. Ne gâchez pas les Jeux.

Les premiers signataires de la lettre sont :

1. Christine Arron, Championne du Monde 4 x100 m (2003)
2. Murielle Urtis, Championne du Monde 200 m salle (2003), Championne du monde du 4 x100 m (2003)
3. Yohan Diniz, Vice Champion du Monde 50 Km marche (2007)
4. Romain Mesnil, perchiste, vice champion du monde la perche à Osaka (2007).
5. Vanessa Boslak, perchiste, recordwoman de France (2006)
6. Adriana Lamalle, finaliste championnat du monde du 100m haies et 4x100m (2007)
7. Sophie Duharte, championne de France 3000 m steeple (2007)
8. Romain Barras, champion de France décathlon (2005)
9. Marie Collonvillé, recordwoman du Monde Décathlon féminin (2005)
10. Brice Panel, sélectionné aux Jeux de Pékin sur 400 m et relais 4x400 m.
11. Vincent le Dauphin, 3000 m Steeple
12. Adrien Hardy, champion du monde aviron deux de couple (2003, 2006), médaille d’or à Athènes (2004)
13. Isabelle Severino, gymnaste, championne d’Europe au sol (2005), championne de France barres asymétriques (2006)
14. Frédérique Jossinet, judo médaille d’argent JO Athènes (2004), médaille d’or par équipe (2006)
15. Julien Bahain, vice-champion du monde d’aviron en quatre de couple (2007)
16. David Maître, natation, 50m nage libre
17. Jonathan Coeffic, aviron, vice-champion du monde en quatre de couple
18. Sophie de Ronchi, recordwoman de France 100m quatre nages

lundi 24 mars 2008

Camille : Gospel with no lord

Avant de m'absenter quelques jours, je vous remets un peu de musique avec le dernier clip de Camille, chanteuse authentique et originale très appréciée de Christelle et moi. Ce clip est celui de sa chanson "gospel With no lord", extrait de son nouvel album Music Hole




samedi 22 mars 2008

As de Trèfle : Houlala

Le 29 Mars prochain sort le troisième album studio "Houlala" du groupe tourangeau As de Trèfle. As de Trèfle c'est un groupe de Rock festif créé il y a une dizaine d'années, un de ces nombreux groupes qui tirent leur énergie sur scène. En 12 ans et en 2 albums studios : "Haut les Nains" sorti en 99, "Sans les Mains" sorti en 2003 ainsi qu'un album Live : "Merci Bonsoir" sorti en 2005, les As bien que loin des médias traditionnels ont vendu quelques 40 000 albums quasiment que par le bouche-à-oreille.

Grâce à des textes teintés d’humour, des paroles vite ancrées dans la tête, un rythme qui ne faiblit jamais et accentué par une omniprésence du violon qui rend mélodique l'ensemble, As de Trèfle se fait entendre et acquiert rapidement une renommée au travers des concerts. La scène reste le leitmotiv du groupe et avec quelques 500 concerts depuis leur début, les 4 tourangeaux ont réussi à trouver et conquérir un public de plus en plus nombreux au fil des années.

Leur troisième album "Houlala", s'annonce dans la même lignée que les précédents, énergique et drôle à la fois. En attendant le 29 Mars, le clip de la première chanson extraite de l'album intitulée "A l'Oreille de ta femme" est disponible :








Je rajoute quelques vidéos du groupe sur scène :













Le site officiel du groupe : as-de-trefle.com
Le lien Myspace : myspace.com/groupeasdetrefle

jeudi 20 mars 2008

Nadine Morano : Un souffle nouveau au gouvernement ?

On nous l'avait promis, après les municipales un vent nouveau soufflerait sur le gouvernement afin de répondre aux attentes des français. Pour répondre au choix des français, on a donc fait venir Nadine Morano au gouvernement en tant que secrétaire d'Etat à la famille. Cette proche de Sarkozy, défaite aux municipales à Toul, exprime à n'en pas douter, à elle seule toute la pensée progressiste et le renouveau de la France, la preuve en image :




C'est sur que c'est pas Rama Yade ou Fadela Amara qui aurait eu un tel discours. Retour aux valeurs sures de la droite ? Pour reprendre le titre de FanSolo, Nadine Morano c'est le Charme, le bon goût, la finesse et la distinction... ou pas...

Vu chez Adrien

Sélection du Prix "Press club, humour et politique" 2008

Le jury du prix "Press club, humour et politique" présidé par Jean Miot, ex-président de l'AFP a donné hier sa deuxième sélection pour son Prix 2008 qui récompense l'auteur de la phrase la plus drôle de l'année, qu'il s'agisse d'humour volontaire ou pas.

- François Bayrou, au soir de sa défaite aux municipales : "Je vous le promets, nous aurons d'autres victoires".

- Xavier Bertrand : "Le Parti socialiste est un parti sans leader. François Bayrou est un leader sans parti. Ils sont faits pour fusionner".

- François Fillon : "Quand j'ai appris que Xavier Bertrand appartenait à la Franc-Maçonnerie, je ne me suis pas étonné de le découvrir Maçon ; mais franc, ça m'en bouche un coin".

- Bernard Laporte, débarquant en Guadeloupe : "Je voulais voir les Antilles de vive voix".

- Christian Estrosi, s'adressant à des journalistes accompagnant le chef de l'Etat en Guyane : "Vous avez vu comme Monsieur Sarkozy est populaire en forêt amazonienne ?".

- Jean Pierre Raffarin : "Il faut avoir conscience de la profondeur de la question du sens".


Le Jury avait déjà procédé à une première sélection en décembre dernier :

- Un échange entre Nadine Morano (UMP) et Fadela Amara :
Nadine Morano : "Fadela Amara au gouvernement, cela montre les limites du casting à la Fogiel".
Réponse de Fadela Amara
: "J'ai tendance à croire que Nadine Morano c'est la Castafiore".

- François Bayrou disant à Ségolène Royal de ne pas monter chez lui, un soir entre les deux tours de la présidentielle, selon le récit de l'ex-candidate PS dans son livre : "Ne montez pas, il y a du monde dans la rue". Réponse de Ségolène Royal : "Il m'a fait l'impression de l'amant qui craint la panne...".

- François Goulard (UMP) : "Johnny Hallyday qui annonce son intention de rester Français et Bernard Laporte qui entre au gouvernement, c'est une période faste pour l'intelligence française".

- Christine Lagarde : "Pour faire face à la hausse du prix du pétrole, je conseille aux Français de faire du vélo".

- Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO : "Les retraits de l'UIMM, c'est mieux que la valise RTL".

- Rama Yade : "Je me retrouve avec la journée des droits de l'Homme sur les bras et Kadhafi sur le tarmac".

Une dernière sélection aura lieu au mois de juin. Le "gagnant" du prix sera connu lui comme l'an dernier en Juillet.

dimanche 16 mars 2008

Municipales à Tours : Jean Germain réélu maire

Selon les premières estimations, ce serait sans grande surprise que la liste menée par Jean Germain remporterait le deuxième tour des municipales à Tours face à la liste de Renaud Donnedieu de Vabres.

La liste PS aurait reçu un peu plus de 62% des suffrages, contre un peu plus de 37 % pour la liste de droite. Jean Germain occupera donc le fauteuil de maire de Tours six années de plus. Ce dernier, a annoncé que ce troisième mandat sera son dernier à la tête de la ville.

jeudi 13 mars 2008

Le dernier poilu n'est plus

Je n'ai pas l'habitude de faire dans la nécrologie, je fais donc exception aujourd'hui en parlant dans ce billet de la mort de Lazare Ponticelli, le dernier poilu français. Si j'évoque cet évènement sur ce blog, c'est évidemment pour rendre hommage à ce dernier témoin direct de l'atrocité de la première guerre mondiale. Mais j'évoque ce décès également car je suis frappé du traitement médiatique réservé à M. Ponticelli.

Tous les médias TV, radio ou papiers en parlent, mais rares sont ceux qui en font la Une. On pourrait croire à de la dignité, mais il n'en est rien. Ce qui me choque c'est que quand un "People", un artiste, une personnalité connue décède, tous les médias en font l'information phare, on a le droit à tous les hommages possibles et inimaginables, là on a le droit à deux minutes en milieu ou fin de journal, juste le temps d'annoncer que des obsèques nationales auront lieu lundi aux invalides. Faut dire qu'en ce moment, le dossier nécrologique à la mode c'est les 30 ans de la mort de Claude François, les chaînes TV en font la part belle au travers d'émissions spéciales, documentaires souvenirs et autres... Désolé Lazare fallait mourir à un autre moment, la case nécrologie elle est déjà prise en mars.

Sur la Blogosphère, idem, alors que les blogueurs ont l'habitude de réagir sur tout et n'importe quoi, cette fois très peu de blogs relayent l'info ( je cite tout de même Gaël qui l'a fait hier). C'est sur que Lazare Ponticelli c'est moins "buzzant" que Carlos pour qui on peut ressortir une vidéo de Papayou sur son blog. Lazare Ponticelli ça n'attire pas les visiteurs, à la différence des photos de Manaudou, de Paris Hilton ou autres "tendances" actuelles...

Bref, apparemment, la mort n'intéresse que quand on a été chanteur, acteur ou présentateur TV et pas quand on a connu l'horreur de la guerre et qu'on s'est battu pour son pays, triste société.

Pourtant avec Lazare Ponticelli c'est un chapitre de l'Histoire qui se referme, à l'heure ou certains souhaitent remettre le devoir de mémoire à la mode, je trouve vraiment navrant, la légèreté avec laquelle cet évènement est traité.

Allez souriez, il doit bien rester des émissions souvenirs sur Claude François en rediffusion à se mater non?

Municipales à Tours : l'enjeu culturel (3)

Dernier volet sur l'enjeu culturel à Tours, avec comme convenu un petit aperçu des propositions des deux candidats du second tour.

RDDV : TOURS, capitale touristique et culturelle du Val-de-Loire

RDDV, mise beaucoup sur la question culturelle dans cette campagne, l'ancien ministre de la culture estime que Tours manque d'attractivité et s'endort sur son potentiel sans l'exploiter. Dans le dossier culturel il axe son projet sur deux axes : renforcer l'attractivité du patrimoine et organiser des évènements culturels phares.

Le projet du candidat UMP parait ambitieux, sur le premier axe, Rddv projette la création d'une nouvelle Bibliothèque municipale, la transformation de l'actuelle en centre d'arts et des artistes afin d'accueillir la fondation Olivier Debré, la refonte de la salle de spectacles universitaire Thélème, ou encore la création d'un musée de la soie...

Des projets qui semblent attirants, mais qui risquent d'avoir un coût non négligeable pour la ville, ce qui peut paraitre paradoxal vu la véhémence avec laquelle RDDV a cherché a pointé du doigt la dette municipale. Pour l'instant rien ne filtre sur les coûts de ces projets... un manque de clarté volontaire pour éviter d'effrayer l'électorat et de se mettre soi-même en contradiction dans ses discours ?
Point positif sur cette partie du projet, la volonté de créer des "parcours découvertes" dans la ville.

Sur le deuxième axe du paquet culturel placé sur l'évènementiel, Rddv souhaite lancer tous les premiers samedis du mois "Les Nuits de Tours", spectacles et animations dans les lieux culturels de la ville, un grand spectacle sur les "Arts de l'Italie", ainsi qu'un spectacle sons et lumières sur la Cathédrale et le Cloitre de la Psalette. Projets qui il faut l'avouer sont intéressants si ils s'accompagnent d'une rénovation du patrimoine qui selon moi serait la première des priorités.

En revanche campagne oblige, on surprend Rddv en pleine crise de démagogie en lisant son dernier point : "Faire concourir Tours et les Châteaux de la Loire au titre de Capitale Européenne de la culture". Les villes françaises prétendant à ce titre prestigieux ayant déja été préselectionné pour 2013, il est ainsi impossible que Rddv réalise cet objectif dans la prochaine mandature, la France ne pouvant plus présenter de ville à ce titre avant 2020.

Sur le sujet de la Loire, Rddv compte créer les fêtes de la Loire et créer un espace pédagogique et scientifique sur les écosystèmes et la biodiversité ligérienne afin de sensibiliser à la beauté de ses îles, de sa faune et de sa flore.

Le programme de Rddv, se montre ainsi pharaonique et alléchant au premier regard, cependant on peut légitimement se poser la question du réalisme et surtout la question du coût que cela engendrerait pour la ville.

Jean Germain : Culture pour Tous, Culture partout

Du côte du Maire sortant, le programme se veut la suite logique des réalisations faites jusque ici.

En ce qui concerne la bibliothèque municipale, après avoir ouvert deux annexes dans les quartiers et créé une médiathèque à Tours-Nord lors de sa dernière mandature, Jean Germain entend rénover la bibliothèque centrale. Alors que son adversaire souhaite y placer la fondation Olivier Debré, J.Germain souhaite placer cette fondation sur le site de l’actuelle école supérieure des beaux-arts. Ce projet rentre dans le cadre d'une rénovation de la place François 1er et du haut de la rue Nationale.

Toujours côté artistique, le maire sortant entend promouvoir l'art contemporain, en développant au fur et à mesure le Festival Rayons Frais, ainsi que la création d'un pôle des arts urbains autour des compagnies locales (Compagnie Off et collectif projet 244).

Côté patrimoine, J.Germain évoque la rénovation de l'Eglise St Julien, la modernisation du musée des Beaux-Arts, et envisage la mise en place d'une signalétique de nature patrimoniale et la mise en valeur du patrimoine bâti.

Au niveau évènementiel, on évoque une biennale de la gastronomie européenne "Euro gusto" qui se voudra populaire, culturel et économique. On compte également continuer, les évènements gratuits sous forme d'expositions comme ce qui est fait au château de Tours.

Le candidat PS présente dans son programme l'idée d'instaurer un pass "Culture à la carte", qui permettra d’accéder à toutes les structures municipales à des tarifs préférentiels et dégressifs en fonction des revenus.

Enfin au sujet de la Loire, le maire sortant compte poursuivre le développement de "Tours sur Loire" l'été et intégrer d'avantage le fleuve à la ville et en refaire un lieu central dans la vie municipale.

Le programme de Jean Germain, se veut ainsi plus modeste que celui de son concurrent, moins évènementiel, celui-ci souhaite semble-t-il privilégier le quotidien, Jean Germain ayant clairement annoncé qu'il ne succomberait pas à la mode du grand évènement.


Vous pouvez retrouver les deux premiers articles sur l'enjeu culturel :

Le bilan du maire sortant
Quelques idées pour promouvoir la culture

mardi 11 mars 2008

Municipales à Tours : Germain loin devant au 1er tour

Pour cause de concours, c'est dans une chambre d'hôtel à Orléans que j'ai découvert les résultats du 1er tour des élections municipales dimanche soir. Première bonne surprise, la non présence de Guillaume Peltier au second tour, le numéro 2 du MPF rate son pari en n'atteignant pas les 10% des voix et en réalisant un score de 8,44%. La droite "extrêmisante" battue, voila donc une bonne chose pour la ville.

Deuxième bonne surprise à la vue des résultats, les 5,09% obtenus par la liste 100% à gauche de Fanny Puel qui réussit son objectif, et peut envisager avoir des conseillers municipaux si un accord est trouvé avec la liste PS. Si l'on rajoute les 1,20% de la liste pour le maintien de l'hôpital Clocheville conduite par Yves Héricier et soutenue par le Parti des Travailleurs ainsi que les 1,15% de la Liste LO de Etienne Cherblanc, l'extrême gauche dans son ensemble obtient ainsi un score honorable de 7,44%.

Pour le Modem en revanche, le score est décevant. Avec seulement 4,18% des voix, les candidats Modem n'ont finalement pas été suivi par l'électorat tourangeau, et n'obtiennent pas les 5% nécessaires pour le remboursement des frais de campagne.

Autre déconvenue, celle des Verts conduits par François Lafourcade. Les Verts sauvent certes l'essentiel, avec 5,45% des voix ils peuvent rejoindre la liste Jean Germain au second tour, mais leur faible score (par rapport à 2001) ne les place pas en position de force en vue de l'accord entre les listes.

Les électeurs ont donc plébiscité un affrontement classique gauche-droite, avec d'un côté le candidat UMP Renaud Donnedieu de Vabres (qui réalise 27,7% des voix), et de l'autre le maire sortant PS Jean Germain qui sort grand vainqueur du premier tour avec 46,7% des suffrages.

Le candidat de la droite sort amoindri de ce premier tour, sa campagne agressive envers J.Germain n'a apparemment pas marché auprès de l'électorat tourangeau. RDDV va-t-il changer de tactique entre les deux tours? Rien n'est moins sur, au vu de son apparition sur France3 dimanche soir, où RDDV est paru agressif, préférant continuer sur sa lancée en privilégiant les critiques sur son opposant plutôt qu'une recherche positive de rassemblement. Une tactique qui a de grandes chances de s'avérer perdante ; au vu des résultats de dimanche l'électorat tourangeau n'a pas l'air de trouver le bilan de Jean Germain si mauvais que voudrait le faire croire l'ancien ministre. Le maire sortant peut partir confiant pour le second tour, d'autant plus que son opposant ne dispose que de très peu de réserves de voix, et qu'aucun accord ne sera passé entre les deux listes de droite du premier tour.

Les résultats complets :

Liste Jean Germain (PS) : 46.74 %
Liste Renaud Donnedieu de Vabres (UMP) : 27.7 %
Liste Guillaume Peltier (MPF) : 8,44 %
Liste François Lafourcade (Verts) : 5,45 %
Liste Fanny Puel (100% à gauche) : 5,09 %
Liste Guillaume Lapaque (Modem) : 4,18 %
Liste Yves Héricier (PT) : 1,20 %
Liste Etienne Cherblanc (LO) : 1,15 %

dimanche 9 mars 2008

Le palmarès des Victoires de la musique

La cérémonie des victoires de la musique 2008 avait lieu hier soir au Zénith de Paris. Un palmarès assez classique et attendu, Renan Luce et Vanessa Paradis sont les vainqueurs de la soirée avec deux victoires chacun. A l'inverse, Zazie n'a reçu aucun trophée malgré 5 nominations, les Rita Mitsouko malgré deux nominations n'ont pas reçu non plus de trophée, dommage cela aurait été un bel hommage pour Fred Chichin.

Le palmarès :

. Groupe ou artiste interprète masculin de l'année: Abd al Malik

. Groupe ou artiste interprète féminine de l'année: Vanessa Paradis

. Artiste/groupe révélation du public de l'année: Christophe Maé

. Groupe/artiste révélation scène de l'année: Renan Luce

. Album révélation de l'année: "Repenti" (Renan Luce)

. Album de chansons/variétés de l'année: "Divinidylle" (Vanessa Paradis)

. Album pop/rock de l'année: "L'invitation" (Etienne Daho)

. Album de musiques urbaines de l'année: "Chapitre 7" (MC Solaar)

. Album musiques du monde de l'année: "Yael Naim" (Yael Naim)

. Artiste de musiques électroniques ou dance de l'année: Justice

. Musique originale de cinéma de l'année: "Arthur et les Minimoys" (Eric Serra)

. Chanson originale de l'année: " Double je" (Christophe Willem)

. Spectacle musical/tournée/concert: Michel Polnareff

. Vidéoclip: "1234" (Feist)

. DVD musical: "Le Soldat Rose"

samedi 8 mars 2008

Simon's cat : "Let me in"

Un petit peu de détente en ce samedi avec la suite de l'animation "Wake Up Cat" que je vous avais montré en octobre dernier. Cette suite s'intitule "Let me in" et rappellera une nouvelle fois des souvenirs aux propriétaires de chats. Ces animations sont réalisées par Simon's cat




Vu chez Brice


vendredi 7 mars 2008

Elections municipales à Tours : retour sur la campagne

A deux jours du premier tour des élections municipales, à l'heure ou les 8 listes de candidats présents à Tours bouclent leur campagne, il est temps de faire une petite rétro.

Commençons à gauche, une nouvelle fois, l'extrême gauche a montré son incapacité de s'unir autour d'une seule liste. Pas moins de trois listes sont présentes. La liste d'Yves Hericier soutenue par le Parti des Travailleurs et celle d'Etienne Cherblanc de Lutte Ouvrière, sont restées discrètes et risquent de ne pas obtenir beaucoup de voix dimanche. La Liste 100% à gauche conduite par Fanny Puel et soutenue par la LCR, présente un cas de figure différent, elle peut envisager obtenir 5% des suffrages au vu du rassemblement réalisé autour de la LCR, avec des militants syndicaux (SUD), des militants du PCF (refusant l'alliance de J.Germain avec des centristes) et des anciens membres de Carp37 ayant soutenu José Bové. Avec une campagne centrée sur le service public et le social, elle entend montrer à Jean Germain, que les électeurs de gauche attendent plus d'un maire socialiste, que ce qui a été fait.

Les Verts, présentent une liste indépendante ce dimanche, conduite par François Lafourcade (actuel adjoint de Jean Germain). Malgré qu'ils soient présents dans la municipalité sortante, les Verts ont tenu à présenter une liste afin d'insister sur l'enjeu écologique. Leur présence peut s'expliquer également par leur désaccord avec le maire sortant sur le lieu d'implantation du futur magasin Ikéa. La campagne des Verts, s'oriente sur leurs thèmes traditionnels locaux : fermeture de la base aérienne, fermeture du tronçon urbain de l'A10, gel du financement du périphérique et du projet du dédoublement de l'A10 tant que le tramway ne sera pas réalisé... Bref, une campagne axée sur le combat contre l'automobile et le développement des transports en commun. Lafourcade entend ainsi faire de Tours “ une ville phare de l'écologie et de l'économie solidaire ”

Au centre, après les déchirement internes du mois de Janvier, et le ralliement des leaders du Modem sur la liste de Jean Germain, le parti centriste a réussi à constituer une liste. Celle ci emmenée par des militants passés pour le coup au premier plan est arrivée tardivement dans la campagne par rapport à ses concurrentes, mais entend ne pas laisser ces élections s'enfermer dans un duel Gauche-Droite, et présente un programme simple sans fioritures réalisée par un collectif de candidats issues de la société civile. En outre, ils espèrent rallier les déçus de Jean Germain et les sceptiques de Renaud Donnedieu de Vabres.

A droite, l'union sacrée n'a pas eu lieu également, deux listes se font face, la première est conduite par Guillaume Peltier, le numéro 2 du MPF, ancien FN et proche de Bruno Mégret. Celui-ci, a tenté tout au long de la campagne de se racheter une conduite, se présentant comme le candidat de la droite qui gagne en cherchant à discréditer RDDV et ainsi se rallier les électeurs UMP à défaut d'avoir les soutiens officiels des cadres du parti présidentiel.

Pour RDDV (UMP), après sa défaite aux législatives l'an passé, cette élection parait être celle de la dernière chance. Cherchant à effacer son image de politicien national et les critiques à son égard sur son côté parisianisme, RDDV a fait une campagne de proximité, se montrant accessible. Jouant sur la rupture avec le maire sortant, sa campagne, fut également agressive envers le bilan de ce dernier, qui n'a été épargné d'aucune critique. Placé perdant par les médias tout au long de la campagne, RDDV entend créé la surprise, mais la présence de Guillaume Peltier complique sa tache, et l'hypothèse d'une triangulaire au second tour lui ferait perdre tout espoir de victoire.

Enfin, la dernière liste présente, celle de Jean Germain (PS) qui se représente pour un 3e mandat est donnée favorite depuis le début de la campagne. La liste conduite par le maire sortant se veut de rassemblement avec des communistes, des socialistes ainsi que des centristes et on peut s'attendre à un ralliement des Verts au second tour. Durant cette campagne, Jean Germain bénéficiant de la prime au sortant, n'a pas cherché la confrontation, laissant les critiques sur les adversaires de côté, il a préféré défendre son bilan et a axé sa campagne et son projet sur la continuité. Son projet phare de Tramway critiqué vigoureusement notamment par la liste UMP, s'est retrouvé au centre de la campagne, avec comme risque que cette élection se résume à un référendum sur le Tramway.

Dimanche les tourangeaux voteront pour une de ces 8 listes. Alors que tout le monde attendait une revanche du duel Germain/Donnedieu de Vabres de 2001 au second tour, aujourd'hui rien n'est assuré et une triangulaire n'est pas à exclure.

mardi 4 mars 2008

Municipales à Tours : la liste 100% à Gauche

Sous impulsion de la LCR, l'extrême gauche sera présente aux municipales à Tours. Le parti de Besancenot, sera présent aux côtés de Carp37 et des alternatifs sous la bannière de la Liste 100% à gauche. Cette liste conduite par Fanny Puel, est la seule à présenter sur Tours une tête de liste féminine. Au niveau de la composition, on remarque également que la jeunesse est bien représentée, puisque 10 co-listiers ont moins de 26 ans.

Au niveau du programme, les thèmes traditionnels de l'extrême gauche sont présents, la liste se présente comme voulant faire barrage à la droite (G.Peltier et R.Donnedieu de Vabres), sans pour autant ménager J.Germain et les socialistes. Les attaques envers le maire sortant J.Germain sont dans le même registre que celles des autres listes : remise en cause de l'implantation d'Ikéa, de la gestion du centre aquatique du Lac confié à une société privée, faiblesse de la démocratie locale et des CVL ( conseils de la vie locale)...

Mais loin de vouloir jouer à la lutte des classes version locale, ni de se contenter de surfer sur ces thèmes nationaux traditionnels, Fanny Puel montre également quand on discute avec elle, une réelle ouverture d'esprit ainsi que des idées ancrées localement.

Les thèmes de campagne sont axés sur le service public, le social et la solidarité, l'éducation et la famille, les transports... Quelques idées phares ressortent du projet comme une meilleure offre périscolaire, l'augmentation de places dans les crèches. Du côté des transports, l'idée majeure est celle de la gratuité pour les transports en commun, en prenant l'exemple de Châteauroux qui a mis en place la gratuité des bus pour les résidants. Au niveau de la démocratie locale, on insiste sur la nécéssité de donner plus de pouvoir au CVL et sur une meilleure concertation des citoyens.

La liste 100% à gauche entend donc peser sur ces municipales. Avec conviction les candidats de l'extrême gauche avancent leurs idées sur la place publique, sans s'enfermer dans une image de lutte des classes dépassée. L'objectif des 5% de voix peut être atteint ( Fanny Puel avait réalisé 3,20% aux Législatives l'an passé sur la première circonscription de Tours). Il peut paraitre dommage cependant pour cette liste, qu'un accord n'ait pas été trouvé avec Lutte Ouvrière, qui présente une liste séparée conduite par Etienne Cherblanc.

Pour plus d'informations : www.100pour100agauchetours.com

dimanche 2 mars 2008

L'enceinte gallo-romaine de Tours

L'enceinte gallo-romaine de Caesarodunum ( nom romain de la ville de Tours) a été construite au IVe siècle ap. JC. Comme toutes les villes de Gaule, par peur des invasions barbares, Caesarodunum s'enferme dans une enceinte de taille réduite ( de 9ha alors que la ville au IIIe siècle occupait pratiquement 100 ha).

Le plan ci dessous ( pris sur France.Balade.com) montre le contour de l'enceinte. Les murailles toujours présentes et visibles sont en gris. Les murailles disparues sont en vert avec une bordure rouge quand des éléments de l'enceinte se retrouvent dans les bâtiments construits au dessus d'elle. Cette muraille avait comme particularité notamment de s'appuyer sur l'amphithéâtre, ce qui explique sa forme arrondie au Sud.



De cette muraille, il reste donc quelques traces à Tours, notamment dans les caves de certaines maisons, ou dans celle du musée des Beaux-Arts (On peut les visiter sur demande). A l'extérieur, des traces du Castrum tourangeau subsistent également dans les soubassements du Château. Une tour de l'enceinte (numéro 4 sur le plan), restaurée au XIXe siècle, est visible également dans le jardin du musée des Beaux-Arts.

Mais les vestiges les plus importants de la muraille sont présents dans un jardin derrière les cinémas Studios, près de la rue du Petit Cupidon (numéro 2 sur le plan). Malheureusement à cause d'un désintérêt des pouvoirs publics, ces murailles sont mal entretenues et sont mal indiquées (un seul panneau directionnel présent au niveau du musée des beaux-arts, ainsi qu'un second quand on arrive devant l'immeuble qui fait face au jardin). De plus, pour entrer dans le jardin où se trouvent les murailles, on doit passer sous un porche d'immeuble et une fois devant, aucune explication n'est présente non plus. Bref, rien n'est fait pour rendre attirants ces restes de l'enceinte, il faut vraiment être curieux pour arriver à voir ces vestiges. Espérons, que la future municipalité saura redonner un peu de valeur à ces vestiges du passé, qui font également la richesse patrimoniale de la ville.


Vestiges des murailles gallo-romaines




Tour Gallo-Romaine jouxtant le musée des Beaux-Arts



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Stats