Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Flickr

Abonnés

De mes p'tites mains

De mes p'tites mains
Blog création à découvrir

Ils en parlent

Dossiers à la Une

Michelin Joué-lès-Tours

Suivi complet du plan social à l'usine Michelin de Joué-lès-Tours et des 726 suppressions de postes.

Mame : un patrimoine tourangeau

Retour sur la saga Mame à Tours...

Le Magasin Général

Dossier spécial sur le Magasin Général des matières de Saint-Pierre des Corps.

lundi 31 décembre 2007

Le duo Sébastien Loeb - Daniel Elena, champion des champions 2007

Encore un classement en cette fin d'année, cette fois-ci il est sportif, c'est celui du journal L'Equipe qui vient de dévoiler son classement annuel des Champions français de l'année. Cette année, c'est le duo Loeb-Elena qui remportent cette récompense grâce à leur titre de champion du monde des pilotes rallye pour la quatrième année consécutive. Le duo devance dans ce classement 2007 Tony Parker et Laure Manaudou.

LE CLASSEMENT :

1. Sébastien LOEB - Daniel ELENA
2. Tony PARKER
3. Laure MANAUDOU
4. Teddy RINER
5. Thierry HENRY
6. Julien ABSALON
7. OLYMPIQUE LYONNAIS
. Brian JOUBERT
9. Yohan DINIZ
10. Marion BARTOLI

vendredi 28 décembre 2007

Les courts-métrages PIXAR.

J'ai bien compris le message, alors je vous ai retrouvé deux courts-métrages parmis les excellents de chez "PIXAR". Depuis 1985 John Lasseter et ses collaborateurs nous régalent avec leurs nombreux films : "Toy story 1&2" (le 3 devrait sortir en 2010), "Le monde de Némo", ou plus récemment "Ratatouille".

En pleine période de Noël on retombe tous un peu en enfance alors pour le plaisir (enfin je l'espère!) j'en ai selectionné deux.







Les Top 5 de Thomas Ngijol

J'avais beaucoup aimé les apparitions de Thomas Ngijol l'an passé dans l'émission " Le grand Journal" sur Canal+, ses chroniques sur les invités étaient souvent drôles et mordantes, cependant depuis la rentrée j'avoue que sa nouvelle chronique "le Top Five" me fait moins rire. Sauf en cette fin d'année, où je le trouve de nouveau en très grande forme et je trouve ses chroniques du moment pertinentes et drôles.










jeudi 27 décembre 2007

Replay, court-métrage

Vu que cela fait un moment qu'il n'y a pas eu de court-métrage de mis, je me rattrape avec ce très beau film d'animation réalisé par des étudiants de l''ESMA de Montpellier



mercredi 26 décembre 2007

Huit ans de travaux forcés pour les six membres de l'Arche de Zoé

Comme j'en parlais dans le billet précédent, le verdict du procès des membres de l'arche de Zoé a eu lieu cet après-midi, les six membres français de l'association ont finalement été condamnés à huit années de travaux forcés par la cour criminelle de N'Djamena.

Je vous rajoute le reportage du journaliste de l'agence CAPA ( en deux parties) qui avait suivi les membres pendant l'opération au Tchad, reportage diffusé dans l'émission 66 minutes sur M6 fin octobre et qui se révèle accablant pour l'association.





7 à 11 ans de travaux forcés requis pour les membres de L'Arche de Zoé

Vu sur le site du Monde :

"Le procès des membres de L'Arche de Zoé touche à sa fin, le verdict étant attendu pour mercredi 26 décembre. Dans la matinée, le procureur général Beassoum Ben Ngassoro a requis sept à onze ans de travaux forcés à l'encontre des Français jugés depuis vendredi. Le magistrat, qui n'a pas fait de différence entre les six accusés français, a demandé de les "déclarer coupables" de "tentative d'enlèvement d'enfants en vue de compromettre leur état civil", de "faux et usage de faux en écritures publiques" et de "grivèlerie" après avoir voulu emmener 103 enfants en France.


En revanche, il a plaidé l'acquittement pour deux responsables tchadiens poursuivis pour "complicités", et a laissé le jury fixer les peines d'un troisième Tchadien, Mahamat Dagot, et d'un Soudanais, Souleïmane Ibrahim Adam, demandant cependant qu'ils bénéficient de circonstances atténuantes.

Le procureur a également demandé que les six Français, ainsi que M. Dagot et M. Ibrahim Adam, soient condamnés solidairement à verser 4,12 milliards de francs CFA (6,3 millions d'euros) aux parents, soit 40 millions de francs CFA (61 000 euros) par enfant, et un franc CFA symbolique à l'Etat tchadien. Le procureur a aussi requis la restitution des enfants aux "parents identifiés". Depuis le 25 octobre, les enfants sont toujours hébergés dans un orphelinat d'Abéché, principale ville de l'est du Tchad, d'où L'Arche de Zoé comptait les faire partir pour la France.

La défense a de son côté demandé l'acquittement pour les humanitaires. "Vous n'avez aucun fait justifiant une condamnation", a déclaré Me Céline Lorenzon, avocate française qui représente les six membres de l'association, soulignant que "l'Etat tchadien connaissait les intentions d'Eric Breteau", le fondateur de l'ONG. "Mes clients ont agi dans la bonne foi et dans la transparence. Nous plaidons la bonne foi", a pour sa part souligné Me Abdou Lamian, avocat tchadien des six Français."


Personnellement je ne sais toujours pas quoi penser réellement de cette affaire, si il ne fait aucun doute que les intentions des membres de l'Arche de Zoé n'étaient pas claires éthiquement, cette affaire paraît néanmoins plus compliquée qu'elle n'a l'air. Au Tchad comme en France, l'Arche de Zoé a bénéficié d'aides officielles, et le procès de ses membres paraît être un procès pour l'exemple et expéditif, les deux pays ayant l'air de vouloir se débarrasser au plus vite de cette affaire, peut-être peur qu'il y ait des révélations mettant en cause les autorités d'un ou des deux pays?

mardi 25 décembre 2007

Deux frères distribuent des billets pour Noël dans un centre commercial

Parce que c'est Noël et que cette fête ne rime pas qu'avec achats, cadeaux et repas gargantuesques, voici un petit billet plein de solidarité :

NEW YORK (Reuters) - Pour les clients d'un centre commercial de Massapequa, à Long Island, dans l'Etat de New York, le Père Noël a pris la forme de deux frères qui ont entamé une distribution de billets de 100 dollars le soir de Noël.

La police s'est rendue sur place, alertée par les agents de sécurité de la galerie marchande qui craignaient qu'il ne s'agisse de faux billets ou que cette distribution ne provoque une émeute.

Les policiers ont constaté qu'il s'agissait d'une initiative charitable en cette période de Noël de deux hommes d'affaires, respectivement âgés de 41 et 45 ans et que la distribution se déroulait dans le calme.

"Ces deux frères disent qu'ils font cela chaque année. Ils disent qu'ils sont des privilégiés et qu'ils veulent simplement donner quelque chose en retour", a déclaré l'inspecteur Anthony Repalone.

"Ils donnent de l'argent à des personnes qui, selon eux, en ont besoin. Les heureux bénéficiaires leur en sont très reconnaissants", a-t-il poursuivi.

La police n'a pas dévoilé l'identité de ces deux généraux donateurs, respectant leur souhait de rester anonymes.

Via Reuters.

Sur ce, je vous souhaite tous un joyeux Noël.

dimanche 23 décembre 2007

Les 10 personnalités préférées des français

Comme chaque année, le JDD vient de publier son classement des personnalités préférées des français, cette année celui que les français préfèrent est Yannick Noah qui devance Zinedine Zidane ( arrivé en tête l'an passé).

Pour réaliser ce classement, un sondage a été réalisé du 6 au 15 décembre auprès d'un échantillon de 1072 personnes représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus, sondage dans lequel les personnes interrogées devaient choisir dans une série de 54 noms proposés, les 10 personnalités qui comptent le plus pour elles ou qu'elles aiment le mieux.

Voici le top 10 :

1. Yannick Noah
2. Zinedine Zidane
3. Mimie Mathy
4. Soeur Emmanuelle
5. Nicolas Hulot
6. Jean Reno
7. Charles Aznavour
8. Jamel Debbouze
9. Johnny Hallyday
10. Michel Sardou

Bon comme d'habitude ce sondage est partiel et orienté, et comme d'habitude, le JDD fait la part belle aux personnalités du show-biz. On remarque quand même que c'est toujours les mêmes qui se retrouvent dans ce classement.

samedi 22 décembre 2007

Concert de la Ruda en acoustique (+Babil) au Bateau Ivre de Tours

La Ruda, aime Tours et le montre en y revenant s'y produire régulièrement, hier soir dans la salle du Bateau Ivre, le groupe saumurois s'est ainsi produit pour la troisième fois de l'année à Tours( après St Pierre des Corps en Juin, et la Fac des Tanneurs en Octobre).

La soirée s'annonçait festive, puisque la première partie était assurée par un groupe local qui monte, les dénommés Babil. Ce groupe avait donc la lourde charge de mettre le public qui avait rempli la salle dans l'ambiance du soir. Par leur musique, les Babil n'ont pas eu de mal a enflammer le public, une musique où le reegae, le folk et le hip hop s'allient de manière tout à fait originale et en acoustique. Une musique vive et ryhtmique où les textes revendicatifs viennent se poser naturellement : La vie, la mort, la sexualité, la souffrance, la conjoncture sociale et politique sont des thèmes abordés avec finesse et sincérité. L'énergie dégagée par le groupe sur scène est contagieuse et le public se retrouve envoûté par ce son chaleureux et vivant.

Une fois cette première partie appréciée et digérée, il ne manquait plus qu'à se laisser entraîner par le grand orchestre de La Ruda, véritables maîtres de la scène ( plus de 800 concerts depuis 13 ans) venus présenter leur nouvelle version acoustique. Une Ruda acoustique qui se régénère et passe sous la forme chanson/swing ses compositions pour une mise en valeur des textes et des mélodies. L'acoustique laisse mieux percevoir les émotions tout en gardant l'énergie du groupe qui fait déhancher le public sur les tubes remis au goût du jour, l'ambiance est déchaînée dans la salle, La Ruda montre une fois de plus que la scène lui appartient et que quel que soit le type de sa formation (en acoustique ou non) elle transpose au public une envie et une énergie démoniaque. Une Ruda acoustique qui au final se trouve être une version colorée différemment, mais qui ne perd pas de sa force ni de sa rage

Quelques extraits de Babil et de la Ruda en acoustique, suivis de photos du concert d'hier prises par mon ami Fananus :









Babil



La Ruda









vendredi 21 décembre 2007

Nombre de postes aux Capes 2008

Le ministère de l'éducation nationale a enfin annoncé les chiffres des postes aux concours d'enseignements pour la session 2008. Comme prévu le nombre est en baisse.

Ça risque d’être dur d’avoir son Capes cette année. En effet, seuls 8.600 postes seront ouverts aux concours de recrutement externes des enseignants du second degré, soit 1.245 de moins que l'année dernière, et 9.880 postes aux concours externes pour devenir professeur des écoles, soit 635 de moins qu'en 2007, a annoncé le ministère vendredi.

En Histoire-Géographie ( ma filière) les postes passent à 604 au Capes Externe ( au lieu de 730 pour la session 2007) et à 60 pour l'interne.

Tous les chiffres sont disponibles sur le site de l'éducation nationale.
Pour le nombre de postes par filière aux Capes Externes, vous pouvez les voir ici

Bon, allez je m'y remets parce que là ça va encore être plus raide pour le décrocher le concours...

mercredi 19 décembre 2007

Vladimir Poutine désigné personnalité de l'année selon le magazine Time

Le président russe Vladimir Poutine a été désigné personnalité de l'année 2007 par Time, a annoncé mercredi le magazine américain.

"Poutine a imposé la stabilité à une nation qui en rarement connu et ramené la Russie à la table des puissants de ce monde", explique le magazine pour justifier son choix.

Dans un article intitulé "choisir l'ordre avant la liberté", le magazine rappelle "qu'être la personnalité de l'année du magazine Time n'est pas et n'a jamais été un honneur". "Ce n'est pas un soutien, ce n'est pas un concours de popularité", souligne le magazine.

Time désigne chaque année depuis 1927 la personne (ou groupe de personnes) ayant eu l'impact le plus fort sur l'actualité de l'année.

Le magazine est coutumier de la provocation dans sa désignation de la "personne de l'année". Les "lauréats" précédents comptent notamment dans leurs rangs Adolf Hitler (1938), Joseph Staline (1939 et 1942), ainsi que l'ancien dirigeant iranien, l'ayatollah Khomeini, qui avait été choisi en 1979, l'année du renversement du régime du shah d'Iran, ce qui avait valu une vive polémique aux Etats-Unis.

Afin de ne pas recréer la polémique, le magazine avait élu en 2001 quelques semaines après les attentats contre le World Trace Center, Rudolph Giuliani, alors maire de New York, alors que le magazine semblait insinuer qu'Oussama Ben Laden aurait été un choix plus normal pour le titre d'"Homme de l'année 2001" mais qu'il ne l'avait finalement pas choisi à cause de ce qu'il désigne comme "influence négative sur l'Histoire"..

Time a également plusieurs fois désigné des ensembles de personne comme, "Les jeunes" en 1966, "La classe moyenne américaine" en 1969, ou l'an dernier "Vous" c'est à dire les internautes , générant du contenu sur Internet (via les blogs, le web 2.0, You Tube, Wikipédia, etc.)

Un seul français fut désigné homme de l'année (appellation officielle jusqu'en 1998), Charles de Gaulle en 1958.

lundi 17 décembre 2007

Exposition Itinéraires au Château de Tours

Jusqu'au 30 décembre 2007, les tourangeaux ont l'occasion d'aller admirer une exposition au Château de Tours, exposition proposée par l’association "Itinéraires", et regroupant 39 artistes vivant et travaillant en Touraine. A l’occasion des dix ans d’existence de l’association, de nombreuses créations parmi lesquelles peintures, sculptures, mosaïques, céramiques, ferronneries, mobiliers, orfèvreries, photographies et travaux du verre sont notamment présentés.


Pour avoir vu l'exposition hier avec Christelle, nous vous encourageons à vous y rendre. Cette exposition se trouve être riche et variée. A raison de deux artistes par salle, l'exposition est présente sur les 4 étages du château. Faites y donc un détour, vous pourrez y découvrir les oeuvres variées de ces artistes tourangeaux, et il y en aura forcément qui vous plairont.

De plus se sera peut-être pour vous l'occasion de redécouvrir ce château quelque peu oublié. Car en effet, Tours à la particularité d'être la ville capitale de la vallée des châteaux ligériens sans avoir de château digne de ce nom. Le château de Tours ne présente effectivement guère plus aujourd'hui d'intérêt historique ou architectural. Malgré le fait que Tours fut une puissante ville du royaume de France (et même la capitale du royaume sous Louis XI) au Moyen Age et pendant la première modernité, il ne reste presque rien du château original qui était en forme d’un quadrilatère cantonné de quatre puissantes tours. Le château se limite actuellement au pavillon de mars, en bâtiment central, entouré de deux tours, dont la célèbre tour de Guise où fut emprisonné le duc de Guise qui s'y échappa en 1591.


Ainsi pour combler ce cruel manque, ce qui pour la ville phare du val de Loire reste paradoxal, la ville a décidé depuis plusieurs années d'investir les lieux par le côté culturel en y présentant des expositions fréquentes et diverses (historiques, artistiques...). L'aspect culturel permet ainsi de réinvestir ce château et de lui éviter de tomber dans l'oubli.

Toutes les infos ainsi que des photos de l'expo sur le site de l'association : www.itineraires-art.net

Nicolas Sarkozy et Carla Bruni

Toute la presse et tous les blogs en parlent aujourd'hui, Sarkozy et Carla Bruni ont été pris en photo ensemble à Disneyland et ont été vu à Versailles. Tout le monde montre les photos disponibles du magazine "Point de Vue"... Mais sincèrement, on s'en fout non ?

Cet énième épisode de la vie sentimentale du président se montre être encore un beau coup de pub, encore une belle façon de mettre en avant la politique-spectacle... Pendant ce temps là, on oublie Kadhafi, pendant ce temps là, la presse oublie de parler du pouvoir d'achat, des problèmes de logements, des retraites, du traité simplifié européen... bref des choses qui concernent quand même un peu plus l'avenir des français.

Mais après tout, tout le monde s'en fout puisque les discutions tendances c'est la vie de Sarkozy, pauvre politique, pauvre presse, pauvres français...

... être né sous le signe de l'hexagone, on peut pas dire que se soit bandant... si le roi des cons perdait son trône il y aurait 60 millions de prétendants...

dimanche 16 décembre 2007

Standing Ovation, la chanson du dimanche

La chanson du dimanche, je vous en avais parlé ici, depuis on les voit sur pas mal de plateaux TV, leurs chansons sont toujours mordantes, réagissant sur l'actualité du moment, cette semaine ils ne pouvaient passer outre la venue du Colonel Kadhafi...




samedi 15 décembre 2007

L'empreinte de Victor Laloux à Tours

Cela fait longtemps que je n'ai pas fait d'article sur la Touraine, je me rattrape aujourd'hui avec un homme qui a marqué de son empreinte la ville de Tours : Victor Laloux. Cet architecte né et mort à Tours (1850-1937) a en effet considérablement influencé l'architecture de sa ville. Elève au plus fameux lycée de la ville (lycée Descartes), il entre par la suite dans le cabinet le l'architecte Léon Rohard qui construisait alors le théâtre de Tours. Laloux poursuit ensuite ses études à l'école des Beaux-Arts de Paris avant de recevoir le Grand Prix de Rome en 1878 qui lui permet d'entrer à la Villa Médicis et de travailler notamment sur le temple de Vénus de Rome et des sanctuaires d'Olympie.

Mais il était écrit que l'histoire de Laloux se confondrait avec celle de Tours. C'est en effet dans sa ville natale que Laloux réalisera sa première grande oeuvre, la construction de la nouvelle Basilique St Martin. Après de grandes polémiques, sur la construction de cette basilique qui durèrent une vingtaine d'années, les uns voulant reconstruire à l'identique l'imposante Collégiale médiévale orientée Est-Ouest, les autres voulant se contenter d'une basilique de taille plus modeste, la construction fut confiée à l'architecte Laloux.


Finalement orientée Nord-Sud (ce qui permettait de ne pas toucher à la rue des Halles, qui avait été percée sur l'emplacement de l'ancienne collégiale) et construite dans un style néo-byzantin, la nouvelle basilique a son chevet (le tombeau du Saint y repose) en commun avec l'ancienne Collégiale St Martin (détruite début XIXe siècle). Au final il en ressort une basilique qui reste somptueuse, surmontée d'un dôme qui fait qu'on la repère au loin dans la ville.

Le dôme de la basilique et la tour Charlemagne de l'ancienne Collégiale sur la droite



Laloux n'allait pas s'arrêter là. La ville de Tours allait lui confier également la construction de la gare et celle de l'Hôtel de ville. Les deux édifices construits quasi en même temps (1896-98 pour la gare et 1896-1904 pour l'Hôtel de ville) s'avèrent être d'une réussite exemplaire et des témoins prestigieux de l'académisme triomphant dont Laloux était le digne représentant.


L'Hôtel de ville destiné à refléter les vertus républicaines et l'autorité municipale, se retrouve être un édifice monumental en plein coeur de la place Jean Jaurès. Bâtiment typique de la IIIe république, sensé représenter la grandeur de la République, cet Hôtel de ville n'eut pas que des admirateurs, ses détracteurs diront qu'il est démesurément grand, notamment par rapport au palais de justice voisin ( construit vers 1840) ne respectant pas ainsi la symétrie de la place Jean Jaurès.


La Gare de Tours est elle d'inspiration gréco-romaine comme en témoignent les arcs, frontons et colonnes, les motifs sculptés sur la façade ( feuilles d'acanthe, têtes de lions, modillons...). Laloux s'inspirera de cette réalisation pour construire la gare d'Orsay deux ans plus tard (actuel musée d'Orsay).



Aujourd'hui, 70 ans après sa mort, l'empreinte de Victor Laloux est encore bien visible à Tours, en réalisant 3 monuments principaux de la ville, l'architecte a marqué l'urbanisme de la ville. Ses monuments continuent d'émerveiller et sont aujourd'hui reconnus comme fabuleux par tous.

Outre ces monuments tourangeaux, Laloux a également marqué l'architecture française dans son ensemble par ses réalisations dont les plus célèbres sont l'Hôtel de ville de Roubaix, la gare d'Orsay, l'ambassade américaine à Paris, Le siège du Crédit Lyonnais.

vendredi 14 décembre 2007

La peine de mort abolie dans l'Etat du New-Jersey

L'Assemblée du New Jersey a adopté jeudi un projet de loi abolissant la peine de mort, faisant de cet Etat le premier des Etats-Unis à se prononcer en ce sens par un vote depuis plus de 40 ans.

L'Assemblée dominée par les démocrates s'est prononcée en faveur du projet de loi interdisant la peine capitale, par 44 voix contre 36. La peine capitale va être remplacée par la détention à perpétuité sans aucune libération conditionnelle. Si aucune exécution n'avait été effectuée dans cet Etat depuis 1963, le New Jersey comptait huit condamnés à mort, actuellement détenus dans les prisons de l'Etat.

La décision du New Jersey intervient alors que les exécutions ont été suspendu depuis le 25 septembre date à laquelle la Cour suprême (qui avait rétablie la peine de mort en 1976) s'est saisie du dossier sur l'injection mortelle afin de déterminer si l'injection mortelle s'apparente aux traitements "cruels et inhabituels" interdits par la Constitution. La décision est attendue avant juillet 2008.

La peine de mort reste cependant toujours en vigueur aux Etats-Unis dans près de 40 états, et il faut noter que depuis le début de l'année il y a eu 42 exécutions aux Etats-Unis, il y en avait eu 53 en 2006.

L'Etat du Texas représente à lui seul près des deux-tiers des condamnés exécutés. Tous sauf un ont été tués par injection mortelle expliquant la décision de suspendre les exécutions.

jeudi 13 décembre 2007

Nicolas Sarkozy continue de toucher son salaire de ministre de l'Intérieur

Ce n'est pas que je veuille tomber dans l'anti-sarkozysme primaire, mais il y a des choses qui me choquent comme cette information révélée hier par le Canard Enchaîné et confirmée depuis par l'Elysée :

Après la polémique sur l'augmentation de salaire du président de la République, voici que le Canard Enchaîné nous apprend que Nicolas Sarkozy cumule en ce moment son salaire de président de la République et celui de ministre de l'Intérieur :

Dans son édition du mercredi 12 décembre 2007, le Canard Enchaîné publie une brève explosive. On sait que Nicolas Sarkozy a obtenu une augmentation de salaire de 172% il y a quelques semaines en demandant l'alignement de sa rémunération sur celle du Premier ministre. Ainsi, le chef de l'Etat percevra un salaire mensuel de 19 331 euros net. Mais cette augmentation ne sera effective que le 1er janvier 2008. D'ici là, le chef de l'Etat est censé percevoir le même salaire que celui de son prédécesseur, soit 7 500 euros net. Or, Nicolas Sarkozy a demandé à continuer de percevoir son salaire de ministre l'Intérieur jusqu'au 31 décembre 2007, soit 11 500 euros net.

Salaire des ministres : la règle des 6 mois

Pour permettre à un ministre qui vient de quitter le gouvernement de retrouver un emploi, ce dernier perçoit son traitement intégral pendant les six mois qui suivent son départ du gouvernement. Nicolas Sarkozy a démissionné de son poste de ministre de l'Intérieur fin mars, pendant la campagne présidentielle. Il a donc perçu son salaire de ministre jusqu'en septembre dernier. Mais il a demandé que soit prolongé ce versement jusqu'en décembre 2007, avant l'entrée en vigueur de son augmentation de salaire au 1er janvier 2008.
Le salaire de Sarkozy depuis le 6 mai 2007 : 7 500 + 11 500

Au nom de l'équité et de la transparence, le chef de l'Etat a demandé à ce que son salaire soit aligné sur celui du Premier ministre. Dont acte. A partir du 1er janvier 2008, le président de la République percevra un salaire mensuel de 19 331 euros net.
Mais en demandant de continuer à percevoir son salaire de ministre de l'Intérieur en plus de son salaire de président de la République, Nicolas Sarkozy a réussi à anticiper sa hausse de salaire... dès le 6 mai 2007. Entre le 6 mai 2007, jour de son élection, et le 31 décembre 2007, Nicolas Sarkozy aura donc perçu un total de 19 000 euros net... au lieu des 7 500 euros prévus.

Article issu de politique.net

Avis perso : Cette politique me dégoute réellement, d'un côté Sarkozy impose aux français des choix ( franchises médicales, abrogation des régimes spéciaux de retraite, redevance TV pour les plus démunis, réforme du code du travail...) au nom de l'équité et de la "faillite" de l'Etat, et de l'autre il offre toujours plus aux plus riches ( paquet fiscal) voir à soi même ( augmentation du salaire du président, perception d'un salaire qu'il ne devrait plus percevoir...).

Je serai le président de tous les français qu'il avait dit... certes mais pas avec les mêmes ambitions pour tous apparemment...

Qu'est ce qui a fait changer d'avis Rama Yade sur la visite de Kadhafi ?

Lundi, Le colonel Kadhafi débutait sa visite controversée en France, le même jour Rama Yade, notre secrétaire aux droits de l'homme déclarait dans la presse : "Le colonel Kadhafi doit comprendre que notre pays n'est pas un paillasson, sur lequel un dirigeant, terroriste ou non, peut venir s'essuyer les pieds du sang de ses forfaits. La France ne doit pas recevoir ce baiser de la mort" et se disait "dérangée" de voir que l'arrivée du dirigeant libyen coïncidait avec la Journée internationale des droits de l'Homme.

Aujourd'hui au Sénat, la secrétaire aux droits de l'homme a effectué un virage à 180° en justifiant cette même visite qui a "le soutien de l'ensemble du gouvernement" a-t-elle dit.

"La visite en France du président Kadhafi reçoit, je le répète, le soutien de l'ensemble du gouvernement", a-t-elle déclaré lors d'une séance au Sénat de questions d'actualité au gouvernement.

"C'est par le dialogue que nous souhaitons que la situation des droits de l'Homme en Libye s'améliore" et "nous devons faire le pari que le choix de la coopération peut être payant, notamment vis-à-vis de pays comme l'Iran", a-t-elle ajouté.

Pour Mme Yade, "c'est cela la nouvelle politique étrangère de notre pays, fermeté sur les principes, défense de nos intérêts (...) et dialogue avec tout le monde".

Qu'est ce qui a pu faire autant changer d'avis Rama Yade ? La peur de ne pas aller en Chine lors de la visite de Sarkozy peut-être? Ah! Non je suis bête, ça c'est déjà fait...

Pas d'inquiétudes, la France est toujours le pays des droits de l'homme... en théorie du moins...

mercredi 12 décembre 2007

Les Gérard de la Télévision 2007, le palmarès

A l'image des Razzie Awards américains récompensant les pires artistes de l'année outre-atlantique, avaient lieu lundi au Splendid, la 2eme cérémonie des Gérard de la Télévision (nom en référence au «prénom-symbole du patrimoine français des médias (Gérard Depardieu, Gérard Louvin, Gérard Holtz, Gérard Miller, Gérard Saint-Paul…)», expliquent les organisateurs de l’événement.).

Cette cérémonie a pour objectif "de tourner en dérision la tendance à s’auto-congratuler propre à certains milieux", dont la télévision.

Le palmarès de cette année est le suivant :

  • Gérard de la série policière française qui veut faire States au départ mais qui fait française à l’arrivée : L’Hôpital, avec Mélissandre Meertens (TF1)
  • Gérard de l’émission déco qui te donne plein d’idées pour améliorer ton chez toi et quand tu éteins la télé, tu fais rien puisque t’as pas de pognon : D&Co, avec Valérie Damidot (M6)
  • Gérard de l’animateur ayant du mal à retrouver la confiance des dirigeants d’une chaîne sérieuse (ou étant en train de la perdre) : Vincent Perrot, dans Tac o Tac gagnant à vie (NT1)
  • Gérard de l’animateur qui a un prénom qu’on ne trouve pas dans le calendrier : Péri Cochin, dans On a tout essayé (FR2)
  • Gérard de la Valérie : Valérie Payet, dans le tirage du Loto (FR2)
  • Gérard de l’émission dont on avait un pénible souvenir et qu’on a déterrée cette année, faute d’idées : Popstars, avec Mia Frye (M6)
  • Gérard de l’émission que tu regardes et à un moment vers la fin tu te dis « putain, ça fait combien de temps que je regarde cette daube ? » : T’empêches tout le monde de dormir, avec Marc-Olivier Fogiel (M6)
  • Gérard de la moustache 2007 : Bertrand Renard, dans Des chiffres et des lettres (FR3)
  • Gérard de l’animateur qu’on sait jamais comment il s’appelle, même si sa tête nous dit quelque chose : Le monsieur qui fait le journal de la nuit sur France 2 qui a les cheveux gris et qui a l’air tout gentil
  • Gérard de la voie de garage de la grande époque Canal : Alexandre Devoise, dans La Fureur (W9)
  • Gérard de l’accident industriel : Pourquoi les manchots n’ont-ils pas froid aux pieds ?, avec Stéphane Bern (FR2)
  • Gérard de « l’artiste » qui bénéficie le mieux des réseaux de son mari : Arielle Dombasle, dans Arielle Dombasle au Crazy Horse (Paris Première)
  • Gérard de l’animatrice tête à claque : Flavie Flament, dans Sagas (TF1)
  • Gérard de l’animateur tête à claque : Mustapha, dans On n’a pas tout dit (FR2)
  • Gérard de la chaîne : Direct 8
A noter que personne n'est venu chercher son prix, qui n'était autre qu'un parpaing de 5kg... Les Gérard de la musique et du cinéma auront lieu eux normalement en février

Sarkozy et les droits de l'homme

Sarkozy et les droits de l'homme, c'est la question du moment, on entend beaucoup de critiques venant de ses opposants ( voir de son propre parti). Pourtant entre sa visite en Chine en oubliant d'emmener sa secrétaire d'Etat aux droits de l'homme, ses chaudes félicitations à Poutine après les élections législatives russes alors que tous les pays occidentaux émettent des doutes sur le déroulement du scrutin, et la visite officielle du leader libyen Kadhafi ces jours-ci à Paris et arrivé le jour-même de la journée internationale des droits de l'homme, je trouve qu'il fait beaucoup sur la question des droits de l'homme le président Sarkozy non?
En plus il fait des discours sur les droits de l'homme devant le parlement européen, alors qu'on arrête de l'embêter avec ça :





Avec Sarkozy c'est quand même souvent faîtes ce que je dis, mais pas ce que je fais...

lundi 10 décembre 2007

Yves Leterme dérape encore et envenime un peu plus la crise belge

Alors que ça fait 6 mois maintenant que la Belgique est sans gouvernement, Yves Leterme a de nouveau dérapé samedi dernier en comparant la RTBF, chaîne de service public francophone, à Radio Mille Collines, la radio qui au Rwanda, encouragea le génocide des Tutsis par les Hutus en 1994. Leterme envenime ainsi un peu plus la crise en attaquant publiquement la chaîne francophone, lui reprochant notamment de se livrer à de la propagande anti-flamande.





Le leader chrétien-démocrate flamand, sorti en tête aux élections fédérales du 10 juin, a depuis échoué à deux reprises dans la formation d'un gouvernement étant incapable de concilier les intérêts wallons et flamands nécessaires pour constituer un gouvernement de coalition, dit de l'"Orange bleue", avec les partis libéraux et chrétiens-démocrates flamands et francophones sortis en tête des élections de juin dernier.

Yves Leterme, n'en est pas à son premier dérapage, en effet avant cette comparaison douteuse avec le Rwanda, il s'était demandé si les francophones étaient dans "l'incapacité intellectuelle" de parler le néerlandais et avait lamentablement confondu La Marseillaise avec La Brabançonne, l'hymne national belge (voir ici).

Avec de tels propos venant de l'homme sensé devenir premier ministre, pas sur que la Belgique puisse sortir de sa crise entre ses deux communautés.

dimanche 9 décembre 2007

La géographie et les américains...

Voici une vidéo qui parait ahurissante d'une candidate de la version US du jeu "êtes vous plus fort qu'un élève de 10 ans?". Cette candidate est sensée répondre à la question : "De quel pays d'Europe, Budapest est elle la capitale ?", vous allez voir que sa réflexion est intense...




Une vidéo qui peut faire rire, ou qui peut faire peur, vu le niveau de la candidate. C'est pas la première vidéo de ce type où l'on voit des américains se ridiculiser sur des questions de ce type. Vous vous souvenez sûrement d'ailleurs de cette vidéo :



La culture des citoyens américains, ça fait rêver...

samedi 8 décembre 2007

Concert de Mr Roux à Tours

Hier soir, Mr Roux a offert un concert formidable au public du Bateau Ivre de Tours. Accompagné de ses deux acolytes Jauni Bernardo à la guitare et Brandon Michel à la contrebasse, Mr Roux, a offert un récital de son premier album "Ah si j'étais grand et beau" ( album dont j'avais parlé ici ) et ses chansons criantes de vérités exagérées.

Sur scène comme sur l'album, Mr Roux balance ses vérités, sans langue de bois mais avec une auto-dérision certaine dans des textes pleins de subtilité où il jette ses critiques sur la société. L'humour ravageur de l'artiste ne ménage personne, tout le monde en prend pour son grade
, à commencer par lui même sur "l'homme ordinaire" ou sur "ah si j'étais grand et beau" et le public en redemande s'extasiant sur "la ptite pouff", le "petit rasta", " Marie-Chantal", "le bouffon de la cité", "la mère qu'on passe dessus", "les vieux cons", "les culs bénis" ou les chômeurs...
Sur scène, Mr Roux est chez lui, on le sent généreux et les trois complices dégagent une excitation communicative qui envahit la salle pleine d'un public conquis, qui en prime a le droit à plusieurs chansons hors album.

Pour ne rien enlever au plaisir, Mr Roux a gratifé le public d'une première partie excellente également avec le groupe Uztaglote,
trio nantais qui à l'image de Mr Roux, sert des chansons humoristiques au ton décalé. Uzaglote c'est un trio théâtral, désopilant et désarmant de pensées essentielles servies par trois compères à la complicité évidente, sur des musiques sautillantes, virevoltantes et parfois douces aux sonorités de guitares sèches, d'accordéon ou de flûte traversière.


En complément, quelques vidéos de Mr Roux et Uztaglote sur scène :










vendredi 7 décembre 2007

Mikontalo Lights, Un Tétris géant sur façade d'une cité universitaire

A Tampere en Finlande, les étudiants d'une résidence appelée Mikontalo, ont eu l'idée de créer lors de la rénovation du bâtiment, un Tetris géant : le "Mikontalo Lights". L'idée était de faire un Tetris géant où les pièces traditionnelles du jeu sont représentées par les lumières des fenêtres des chambres universitaires. Le contrôle de la descente des pièces se faisant avec un téléphone portable.

Pour plus d'infos, je vous invite à aller voir leur site : www.mikontalolights.fi/en/




Vu chez Brice

jeudi 6 décembre 2007

L'histoire du britannique disparu depuis 5 ans n'était qu'une arnaque à l'assurance

Cette histoire fait le tour du monde depuis le week-end dernier et me fait halluciner :

John Darwin, un britannique que 57 ans s'est présenté samedi dernier dans un commissariat londonien, déclarant qu'il était déclaré mort. Effectivement, J. Darwin avait "disparu" en mars 2002 alors qu'il faisait du canoë.

A l'époque, sa femme Anne Darwin avait signalé sa disparition à la police indiquant qu'il avait eu un accident de canoë au large des côtes nord-est de l'Angleterre, près de leur domicile de Hartlepool. Il avait été déclaré mort en 2003.

Depuis sa réapparition, sa famille affirmait qu'il était amnésique et n'avait aucun souvenir de ce qu'il avait fait depuis 2000.

La police et les médias portent alors leur attention vers sa femme, qui a vendu les deux maisons que possédait le couple et touché l'argent d'une assurance-vie avant de quitter la Grande-Bretagne pour le Panama avec 450.000 livres, six semaine seulement avant le retour «miraculeux» de son mari.

L'affaire de l'homme «revenu d'entre les morts», comme l'a baptisé la presse tabloïd britannique, commence alors à faire les gros titres. Le Daily Mirror enquête et publie une photo du couple Darwin posant au Panama, datée de juillet 2006. L'épouse, qui la veille encore disait sa joie d'avoir «retrouvé» ce mari qu'elle croyait mort depuis 2002, a reconnu l'authenticité du cliché et a déclaré :

"Oui, c'est lui. Mes fils ne me pardonneront jamais
, Ils ne savaient rien. Ils pensaient que John était mort. Maintenant, ils vont me détester". Les deux fils du couple ont déclaré, dans un communiqué diffusé aux médias, qu'ils ne souhaitaient plus aucun contact avec leurs parents.

John Darwin a été incarcéré hier et est soupçonné d'escroquerie à l'assurance-vie, quand à sa femme elle a déclaré vouloir revenir en Grande-Bretagne pour ne pas vivre comme une fugitive.

Nouvel album des Wriggles : Tant pis, Tant Mieux

Le nouvel album des Wriggles "Tant pis, Tant mieux" est sorti depuis le 19 novembre, cet album, le quatrième studio constitue un tournant dans la carrière du groupe. En effet, après 10 ans d'existence la bande des clowns rouges a perdu deux de ses membres partis voguer vers d'autres cieux artistiques ( Franck et Antoine) et se retrouve désormais à 3.

Pour ma part, j'ai eu la chance de les voir pour l'un de leur dernier concert à 5 et lors de leur premier concert à 3 en Février dernier, concert qu'ils avaient offerts en avant-première au public tourangeau ( Frédo et Stéphane habitant en Touraine). Depuis février j'attendais donc la sortie de cet album, les Wriggles nouveaux m'avaient bien plu sur scène, ils me plaisent dorénavant, également sur CD.

A l'écoute de cet album, on retrouve rapidement une continuité dans l'univers Wriggles, le style reste sarcastique et poétique et les acolytes manient toujours autant l'humour au second degré.

Une nouvelle fois, les Wriggles se moquent de la vie, abordent des sujets variés : l'industrie du disque sur "La Major", le bonheur des squares urbains sur " Dans les squares", les orgasmes solos sur "Fantasme", les "complots étatiques" sur "Le Complot" ou encore les policiers sur "CRS"...

Mais résumer les Wriggles à cet humour décalé serait réducteur, au fil des albums les Wriggles ont vieilli et évolué, l'humour n'est plus uniquement brut comme auparavant. Les Wriggles savent également jouer aux clowns "tristes" avec des chansons aux messages plus intimes et aux mélodies plus douces et émouvantes. Cela se ressentait déjà sur l'album précédent ("Moi D'abord") et c'est confirmé sur celui-ci, comme sur "Désolé Mémé" où ils évoquent les relations entre une "mémé" et son petit-fils, ou sur "Petit Bonhomme" dans laquelle ils racontent l'impuissance d'une mère "qui pleure son ptit bonhomme", ou encore sur "La chaîne" où ils nous parlent avec réalisme du travail à l'usine...

Les Wriggles nouveaux sont donc arrivés, le clown a vieilli mais se montre toujours aussi critique envers le quotidien de l'homme et c'est tant mieux.

mercredi 5 décembre 2007

Campagne d'affichage Eurostar New London

Les campagnes d'Eurostar sont souvent une réussite, je viens de découvrir sur Du Marketing plein les doigts, la campagne "New London" qui date du mois dernier et qui est en rapport avec la nouvelle gare londonienne Saint Pancras International. J'aime bien cette façon de détourner les clichés traditionnels de la société anglaise.







mardi 4 décembre 2007

C'est quand qu'on va où?

Ce matin, avant de partir bosser au collège et de retrouver les marmots, j'avais envie de mettre cette magnifique chanson de Renaud : "c'est quand qu'on va où?". Chanson dans laquelle je retrouve les réflexions de certains élèves, réflexions qui sonnent parfois tellement justes... et auxquelles on a pas forcément les réponses que l'on voudrait...

Cette chanson date de 1994 et était sorti sur l'album non moins splendide " A la belle de Mai".




lundi 3 décembre 2007

La chanson du dimanche

Aujourd'hui Lundi je viens de découvrir la chanson du dimanche. La chanson du dimanche c'est deux compères qui délirent sur l'actualité avec comme règle de sortir une chanson chaque dimanche. C'est presque Kitch et vraiment excellent. Ci-dessous celle d'hier sur le pouvoir d'achat et une sur les cheminots que j'ai trouvé excellente :






Plus d'infos sur leur blog : blog.lachansondudimanche.com

Les gouvernements occidentaux émettent des doutes sur l'équitabilité des élections russes sauf Sarkozy...

La victoire de "Russie Unie", le parti de Vladimir Poutine lors des élections législatives russes hier, suscitent de nombreuses interrogations de la part des gouvernements occidentaux. En Italie, En Allemagne, Aux Etats-Unis, au Royaume Uni... la grande majorité des gouvernements occidentaux ont émis des réserves sur l'équitabilité, la régularité des élections. En Allemagne, le porte-parole du gouvernement Thomas Steg a déclaré: "il ne peut y avoir de doute. Si l'on prend en compte nos critères et nos normes, ce n'étaient pas des élections libres, équitables et démocratiques".

A l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe), le chef de la mission d'observation a critiqué le déroulement des législatives en Russie : "Ces élections n'ont pas répondu à nombre d'engagements et de critères que nous avons à l'OSCE et au Conseil de l'Europe".

"De manière générale, les élections étaient bien organisées et les observateurs ont relevé d'importantes améliorations techniques. Cependant, elles se sont déroulées dans un climat qui a sérieusement limité la compétition politique. La donne politique n'était pas équitable", expliquent la trentaine d'observateurs envoyés par l'OSCE, dans un communiqué. Ils soulignent que l'élection a été biaisée par "l'abus fréquent des ressources administratives, une couverture des médias fortement en faveur du parti au pouvoir et un code électoral dont l'effet cumulatif a entravé le pluralisme politique".

Pendant ce temps, le Kremlin a révélé dans un communiqué que Nicolas Sarkozy a «chaleureusement félicité» son homologue russe Vladimir Poutine pour la victoire de son parti dimanche aux législatives russes...

Cherchez l'erreur...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Stats