Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Flickr

Abonnés

De mes p'tites mains

De mes p'tites mains
Blog création à découvrir

Ils en parlent

jeudi 6 décembre 2007

Nouvel album des Wriggles : Tant pis, Tant Mieux

Le nouvel album des Wriggles "Tant pis, Tant mieux" est sorti depuis le 19 novembre, cet album, le quatrième studio constitue un tournant dans la carrière du groupe. En effet, après 10 ans d'existence la bande des clowns rouges a perdu deux de ses membres partis voguer vers d'autres cieux artistiques ( Franck et Antoine) et se retrouve désormais à 3.

Pour ma part, j'ai eu la chance de les voir pour l'un de leur dernier concert à 5 et lors de leur premier concert à 3 en Février dernier, concert qu'ils avaient offerts en avant-première au public tourangeau ( Frédo et Stéphane habitant en Touraine). Depuis février j'attendais donc la sortie de cet album, les Wriggles nouveaux m'avaient bien plu sur scène, ils me plaisent dorénavant, également sur CD.

A l'écoute de cet album, on retrouve rapidement une continuité dans l'univers Wriggles, le style reste sarcastique et poétique et les acolytes manient toujours autant l'humour au second degré.

Une nouvelle fois, les Wriggles se moquent de la vie, abordent des sujets variés : l'industrie du disque sur "La Major", le bonheur des squares urbains sur " Dans les squares", les orgasmes solos sur "Fantasme", les "complots étatiques" sur "Le Complot" ou encore les policiers sur "CRS"...

Mais résumer les Wriggles à cet humour décalé serait réducteur, au fil des albums les Wriggles ont vieilli et évolué, l'humour n'est plus uniquement brut comme auparavant. Les Wriggles savent également jouer aux clowns "tristes" avec des chansons aux messages plus intimes et aux mélodies plus douces et émouvantes. Cela se ressentait déjà sur l'album précédent ("Moi D'abord") et c'est confirmé sur celui-ci, comme sur "Désolé Mémé" où ils évoquent les relations entre une "mémé" et son petit-fils, ou sur "Petit Bonhomme" dans laquelle ils racontent l'impuissance d'une mère "qui pleure son ptit bonhomme", ou encore sur "La chaîne" où ils nous parlent avec réalisme du travail à l'usine...

Les Wriggles nouveaux sont donc arrivés, le clown a vieilli mais se montre toujours aussi critique envers le quotidien de l'homme et c'est tant mieux.

1 commentaires

GuillauMetayer 00:03:00

Mais qu'est-ce qu'ils deviennent ? Ils ne devaient pas se reformer en 2012 ? Je les ai découverts après leur séparation, mais j'ai acheté tous leurs albums !

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Stats