Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Flickr

Abonnés

De mes p'tites mains

De mes p'tites mains
Blog création à découvrir

Ils en parlent

lundi 8 octobre 2007

Touche pas à mon ADN : signez la pétition

Tout est dit dans le titre, même modifié l'amendement Mariani reste une honte pour un pays tel que la France, ne laissons pas cet amendement renier la riche Histoire de notre pays.

2 commentaires

VA33 14:47:00

AFP :
"Le secrétaire général de l'UMP Patrick Devedjian a accusé mardi Fadela Amara "d'injurier les députés de la majorité", après les propos de la secrétaire d'Etat à la politique de la ville, jugeant "dégueulasse" d'"instrumentaliser l'immigration" avec les tests ADN.

"Ce n'est pas bien d'injurier les députés de la majorité, c'est-à-dire ceux qui soutiennent le gouvernement", a-t-il déclaré à l'issue de la réunion du groupe UMP à l'Assemblée nationale.

Interrogé sur le fait de savoir si elle devait démissionner du gouvernement, M. Devedjian a répondu: "je ne dis pas ça, je dis que ce n'est pas bien" de tenir de tels propos.

Mme Amara a jugé "dégueulasse" qu'on "instrumentalise l'immigration", dénonçant l'amendement sur les tests ADN au projet de loi sur l'immigration, mardi sur France Inter.

VA33 19:30:00

Y a de la révolte, camarade :

Le chanteur Enrico Macias, proche de Nicolas Sarkozy, juge "honteuse" la mesure visant à rendre possible les tests ADN pour vérifier la filiation de candidats à l'immigration familiale.

"Je considère que les gens qui viennent vivre en France ne doivent pas être traités dès le départ comme des délinquants", déclare-t-il dans un entretien au quotidien gratuit "20 minutes" à paraître jeudi.

"A partir de là, cette idée de pratiquer des tests ADN est tout simplement honteuse. On ne peut pas accepter ça", ajoute-t-il.

Enrico Macias est un ami du chef de l'Etat, qu'il a par exemple accompagné dans un avion spécial à Cardiff samedi dernier pour assister à la victoire du XV de France en quart de finale de la Coupe du monde de rugby.

Enrico Macias explique qu'il n'a pas encore abordé le sujet avec le chef de l'Etat. "Mais si je le peux, je le ferai, j'espère que Nicolas Sarkozy reviendra sur cette idée honteuse (...) Je serais très déçu s'il l'avalisait", ajoute-t-il.

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Stats