Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Sur Facebook

Sur Twitter

Sur Flickr

Abonnés

De mes p'tites mains

De mes p'tites mains
Blog création à découvrir

Ils en parlent

samedi 4 août 2007

4 mois de Prison ferme pour insulte envers Nicolas Sarkozy

Un jeune marseillais de 20 ans vient de se faire condamner à 4 mois de prison ferme par le tribunal de Marseille pour avoir insulté Nicolas Sarkozy en Novembre 2006. Alors ministre de l'intérieur, Nicolas Sarkozy s'était rendu en visite officielle à Aubagne (Bouches-du-Rhône). Le jeune homme aurait alors proféré les mots suivants : " Je nique Sarko, le fils de pute "

Ce n'est pas pour faire de l'anti-Sarko, mais j'avoue trouver la sanction complètement disproportionnée, même si les insultes envers des élus sont répréhensibles par le code pénal et que les dires de l'auteur ne sont guère intelligents, de là à ruiner la vie d'un jeune homme en lui infligeant de la prison ferme cela me parait aberrant...

Si on veut faire un exemple avec ce type de sanction ne devrait-on pas par exemple sanctionner aussi lourdement Mr Devedjian (UMP) pour avoir injurier Mme Comparini (du Modem) de " salope "?
Tout cela me conforte un peu plus dans mon idée qu'il y a vraiment plusieurs justices dans ce pays, selon votre origine, votre condition sociale, vos relations...

4 commentaires

Va33 19:54:00

Dépêche AFP sur Mr Président :
"Au deuxième jour de ses vacances américaines, dans la station estivale de Wolfeboro (New Hampshire, nord-est), lieu de villégiature des grosses fortunes, le président français Nicolas Sarkozy s'est adonné à sa traditionnelle séance de jogging.
Alors qu'il trottinait dans la forêt, il a aperçu trois journalistes français à une intersection et s'est approché pour leur dire qu'il donnerait un point-presse dimanche matin.
"Je vous verrai demain à dix heures, dix heures et quart, pour que vous puissiez faire votre travail", a dit le chef de l'Etat, interrompant brièvement son jogging.
Disert et souriant, Nicolas Sarkozy avait des écouteurs sur les oreilles, qu'il a retirés avant de s'approcher, et tenait à la main ses lunettes de soleil. Entouré de quatre gardes du corps --deux autres se tenaient un peu plus loin, ainsi que quatre voitures de sécurité--, il portait un polo bleu marine avec un écusson portant la mention: "US - special agent".

Camlon

Livre II, Titre V, Chapitre II, article 275 issu du code pénal : « Sera puni d'un emprisonnement de quinze jours à six mois et d'une amende de 500 euros à 3.000 euros, celui qui aura outragé par faits, paroles, gestes, menaces, écrits ou dessins, un député dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de son mandat, un membre du Gouvernement ou un magistrat de l'ordre administratif ou judiciaire, dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de leurs fonctions. »

En bref, la sanction infligée au jeune homme est légitime. Si ça pouvait seulement faire réfléchir certains de ces "branleurs" de quartiers qui insultent tout ce qui ne va pas dans leur sens.

Benjamin 13:31:00

En gros, quand on est ministre, on peut traiter 500 personnes de racaille, mais quand une seule personne répond, elle se prend 4 mois ferme.
C'est du joli. Et on ne parlera meme pas de ce cher Devedjian

Matfanus 23:37:00

c'est à peu près ça benjamin.

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Stats